MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 215489 Boytown2000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 163285 Boytown1000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 201865 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    agriculture

    06 Janvier: L’agriculture est-elle le moteur de croissance au Sénégal comme le vante le «Yoonu Yokkuté »?

    Lu par 50843 Boytown

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show
    Lors du dernier magal de Touba qui s’est tenu le 1er janvier dernier, le khalife général des mourides Serigne Sidy Mokhtar Mbacké a exhorté les Sénégalais, spécialement les jeunes a investir et a s’investir dans l’agriculture, moteur de la croissance. A travers cette déclaration, le Khalife général des mourides rejoint ainsi le président Macky Sall qui demande incessamment aux chefs religieux du pays, particulièrement à la communauté mouride, de l’accompagner dans sa politique agricole, un des piliers phare de son programme « Yoonu Yokkuté ».

    Victime pendant de longues années de mauvaises politiques agricoles, l’agriculture est aujourd’hui le parent pauvre de l’économie Sénégalaise alors que ce secteur emploie 70% de la population nationale. Un paradoxe qui vient s’ajouter a bon nombre de maux qui plombent ce secteur dont on dit pourtant que c’est effectivement le moteur qui peut faire démarrer le bateau tanguant « Sénégal ».

    Mais comment vaincre l’appréhension des Sénégalais, surtout les jeunes qui assimilent « l’agriculteur » a un pauvre paysan qui ne peut rien faire d’autre qu’être aux champs ?

    Comment le chef de l’état et son gouvernement comptent s’y prendre pour faire de l’agriculture la base du développement économique et sociale du Sénégal comme tant vanté dans le programme du « Yoonu Yokkuté » ? Le président Macky Sall s’est-il  donné tous les moyens pour réussir la ou ses prédécesseurs ont échoué ?

    Le Boytown Show pose le débat en compagnie de Mr Mamadou Daffé, ingénieur agronome, chercheur, fondateur et Directeur du cabinet d’Ingénieurs Conseils Senagrosol (devenue IDEV-ic depuis 2009) et ancien coordonnateur adjoint régional de l’ADRAO (Association pour le Développement de la Riziculture en Afrique de l’Ouest).

     

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    COUP 2 CŒUR – Abdou Maba Ba, acteur et réalisateur du film «ParAmour »

    De l’université « Old Dominion University » en Virginie en 2004 ou il excella en « football » jusqu’à New York ou il s’inscrit cinq ans plus tard au « New York Film Academy », Maba n’a jamais arrêté de courir pour poursuivre son rêve de conquérir le 7e art. Acteur, réalisateur et auteur, ce double major en « Computer Sciences & Intenational Business » est notre Coup 2 Cœur.
    YouTube Preview Image
    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    Lu par 50843 Boytown

    Partagez cet Article

    30 Decembre: La nouvelle Fiscalité au Sénégal prend effet en 2013.. Mais qu’est ce que c’est exactement?

    Suivant »

    13 Janvier: Porte drapeau d’une jeunesse désœuvrée, le «Yen a marre» est-il toujours d’actualité a l’heure du «Yonou Yokkute»?