shop-ad-books copy

08 Juillet: Les 100 jours de Macky Sall. Êtes-vous convaincu?

| 07.07.2012 | 0 Commentaire

Lu par 25097 Boytown

Elu sans bavure le 25 Mars dernier, le président Macky Sall a comme promis commencé son mandat sur un ton bien différent de celui qui l’a précédé, il y a douze ans à la tête du pays. Ses premiers pas semblent prouver qu’il ne veut pas du tout être le continuateur de l’œuvre de son ex mentor mais au contraire, il opte plutôt  de faire le procès du régime de ce dernier et de s’attaquer au cout exorbitant de la vie qui mine les familles Sénégalaises.

Cent jours après son installation dans le fauteuil laissé par Wade, les avis sont cependant partagés. Quand  beaucoup clament orbi et orbi que les choses sont effectivement en train de changer surement, mais lentement, d’autres par contre prédisent le chaos et s’inquiètent plutôt de ce qu’ils appellent un état qui «tâtonne».

OPEN MIC : Les 100 jours de Macky Sall. Votre avis ?

STARMANIA – Les 20 ans de Hiphop au Sénégal – Ca se fête !

Da Brains fête cette semaine ses 20 ans de présence dans la musique Sénégalaise en compagnie de beaucoup d’artistes comme Xuman, Aladjiman, Black Mbolo, Jant Bi, Matador ainsi que plusieurs autres ténors qui ont marque le hip hop Sénégalais ces dernières années.

Bakhaw membre du Da Brains et co-initiateur nous parles des objectifs de cet événement qui a draine tout Dakar ce weekend.

ET SI ON EN PARLAIT – Le français est-il en péril en Afrique ?

Perdue dans les dédales de la mondialisation a travers la percée fulgurante et rapide des chinois en Afrique, mais également a cause de l’influence anglosaxone grandissante particulièrement chez les jeunes Africains, la langue française perd de plus en en plus de sa valeur en Afrique.  Il ya quelques jours, le secrétaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie  Abdou Diouf  lançait un cri de détresse a l’occasion du 1er Forum mondial de la langue française qui s’est tenue à Québec,  et prévenait qu’Il y avait urgence à restaurer l’influence du français.

  • Mais comment si les portes  de «l’Espace francophone» européen sont fermées aux africains .. malgré qu’ils représentent  la moitié de cet espace, soit 110 millions d’africains qui parlent français?
  • Comment, si les africains continuent de subir les brimades et agressions quotidiennes de leurs «pairs francophones», qui les renvoient menottés comme des animaux, ensuite en Afrique?
  • Comment si l’Amérique, la Chine ou les pays anglosaxons semblent offrir aujourd’hui beaucoup plus d’opportunités et de reve aux jeunes africains qui ont besoin de se former et d’amasser des richesses?

Nous posons la question a Amadou Moctar Diallo, étudiant en Science Politique à l’Université Gaston Berger de Saint-Louis;  jeune-contributeur au rapport mondial des Nations Unies sur la jeunesse 2012 et participant à la 1ere édition du Forum mondial de la langue française qui s’est tenue à Québec du 2 au 6 juillet 2012.

Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

Lu par 25097 Boytown

Réagissez

comments

Powered by Facebook Comments

Categorie: ON AIR

Laissez un commentaire