MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 240705 Boytown2000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 188094 Boytown1000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 226405 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    Mali_Fighting-05b71

    20 Janvier: 50 ans après nos indépendances, la France est-elle toujours le gendarme de l’Afrique?

    Lu par 47205 Boytown

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    Apres plusieurs mois de tergiversations de la communauté Africaine pour libérer le nord du Mali de l’emprise des jihadistes, c’est encore une fois l’ancien colonisateur la France dans toute sa puissance qui est intervenue dans un problème qui pourtant, ne devrait en principe concerner que les Africains.  Comme en Cote d’Ivoire, la Lybie, Centre Afrique et tant d’autres, les pays africains en proie a des troubles finissent toujours par appeler « papa » a la rescousse afin qu’il lui règle ses problèmes internes. Quoi que saluée par la plupart des pays de la sous region, cette intervention que la communauté internationale qualifie d’humanitaire pour restaurer l’état de droit au Mali, relance cependant chez bon nombre d’africains, un crucial débat d’une souveraineté des états d’Afrique qui n’est que de nom.

    Comment comprendre qu’après plus d’un demi siècle après nos indépendances, la France est toujours le gendarme en Afrique ?

    Quel enseignement tirer de l’intervention en premier de la France au Mali et du futur des états Africains intrinsèquement liés avec l’ancien colonisateur ?

    Comment couper le cordon ombilical avec la « chère » France si,  pour relancer nos économies défaillantes, on fait appel a la France. Pour nous soigner, on va en France. Pour trouver un travail ou un salaire décent, on va en France. Pour faire du bon shopping et dépenser plein d’argent, on va en France. Pour prétendre a de bonnes études ininterrompues, on s’inscrit aux écoles francaises. Pour passer de belles vacances a raconter aux amis et parents restés au pays, c’est toujours et encore la France. Maintenant nos femmes vont même en France rien que…  pour accoucher.

    Le Boytown Show pose le débat en compagnie de l’écrivain Semou Mama Diop, panafricaniste et auteur de plusieurs livres dont « Thalès le Fou », un roman interdit au Sénégal du temps de Wade et qui fustige « l’immobilisme des sociétés africaines».

     Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    STARMANIA – Habib Faye, bassiste du Super Etoile, artiste compositeur

    Silencieux depuis la nomination de son ami et ancien leader Youssou Ndour au poste de ministre de la République, Habib Faye n’est pas pour autant resté inactif. Sa guitare en bandoulière, ce surdoué de la Bass chante son album H2O a travers le monde et accumule les succès partout ou il passe. Ce Dimanche, il est notre Coup2Coeur.

    C’est ce Dimanche 20 Janvier dans le Boytown Show

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    Lu par 47205 Boytown

    Partagez cet Article

    13 Janvier: Porte drapeau d’une jeunesse désœuvrée, le «Yen a marre» est-il toujours d’actualité a l’heure du «Yonou Yokkute»?

    Suivant »

    27 Janvier: En proie a une crise profonde, l’école Sénégalaise est–elle une priorité pour le « Yonou Yokutee ?