LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 4143 Boytown Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 4127 Boytown Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 44939 Boytown Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 148160 Boytown Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 72082 Boytown Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 100557 Boytown Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 95519 Boytown Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    Mali_Fighting-05b71

    20 Janvier: 50 ans après nos indépendances, la France est-elle toujours le gendarme de l’Afrique?

    Lu par 42730 Boytown

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    Apres plusieurs mois de tergiversations de la communauté Africaine pour libérer le nord du Mali de l’emprise des jihadistes, c’est encore une fois l’ancien colonisateur la France dans toute sa puissance qui est intervenue dans un problème qui pourtant, ne devrait en principe concerner que les Africains.  Comme en Cote d’Ivoire, la Lybie, Centre Afrique et tant d’autres, les pays africains en proie a des troubles finissent toujours par appeler « papa » a la rescousse afin qu’il lui règle ses problèmes internes. Quoi que saluée par la plupart des pays de la sous region, cette intervention que la communauté internationale qualifie d’humanitaire pour restaurer l’état de droit au Mali, relance cependant chez bon nombre d’africains, un crucial débat d’une souveraineté des états d’Afrique qui n’est que de nom.

    Comment comprendre qu’après plus d’un demi siècle après nos indépendances, la France est toujours le gendarme en Afrique ?

    Quel enseignement tirer de l’intervention en premier de la France au Mali et du futur des états Africains intrinsèquement liés avec l’ancien colonisateur ?

    Comment couper le cordon ombilical avec la « chère » France si,  pour relancer nos économies défaillantes, on fait appel a la France. Pour nous soigner, on va en France. Pour trouver un travail ou un salaire décent, on va en France. Pour faire du bon shopping et dépenser plein d’argent, on va en France. Pour prétendre a de bonnes études ininterrompues, on s’inscrit aux écoles francaises. Pour passer de belles vacances a raconter aux amis et parents restés au pays, c’est toujours et encore la France. Maintenant nos femmes vont même en France rien que…  pour accoucher.

    Le Boytown Show pose le débat en compagnie de l’écrivain Semou Mama Diop, panafricaniste et auteur de plusieurs livres dont « Thalès le Fou », un roman interdit au Sénégal du temps de Wade et qui fustige « l’immobilisme des sociétés africaines».

     Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    STARMANIA – Habib Faye, bassiste du Super Etoile, artiste compositeur

    Silencieux depuis la nomination de son ami et ancien leader Youssou Ndour au poste de ministre de la République, Habib Faye n’est pas pour autant resté inactif. Sa guitare en bandoulière, ce surdoué de la Bass chante son album H2O a travers le monde et accumule les succès partout ou il passe. Ce Dimanche, il est notre Coup2Coeur.

    C’est ce Dimanche 20 Janvier dans le Boytown Show

    Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

    Lu par 42730 Boytown

    Partagez cet Article

    13 Janvier: Porte drapeau d’une jeunesse désœuvrée, le «Yen a marre» est-il toujours d’actualité a l’heure du «Yonou Yokkute»?

    Suivant »

    27 Janvier: En proie a une crise profonde, l’école Sénégalaise est–elle une priorité pour le « Yonou Yokutee ?

    Laissez un commentaire