24 Juin: Qui en veut au ministre de la culture Youssou Ndour?

Lu par 12539 Boytown

Depuis l’accession du président Macky Sall a la magistrature suprême, et la prise de fonction du ministre du tourisme et de la culture Youssou Ndour, il ne se passe pas un jour sans que la presse nationale ne publie un article ou une contribution la plupart négative, visant semble t-il a ternir l’image et la personnalité si policée du Roi du Mbalax. Si certaines de ces attaques viennent directement de ses collègues même du gouvernement lui ordonnant soit de se « ranger » ou de « ranger » ses journalistes, ou tout simplement de dégager, d’autres par contre proviennent de son propre camp, le Super Etoile ou des membres de « Fekke Maci Bole », sa propre organisation politique.

Que lui vaut toutes ces attaques et toute cette campagne de dénigrement, quelques 3 mois après les élections présidentielles ou tout un peuple lui a montré son admiration ? Est-ce la lignée éditoriale de son groupe de presse qui est resté constant malgré le coptage de leur patron au sein du gouvernement, qui dérange autant ?

Comment expliquer et comprendre l’espèce de chantage moral de certains membres du staff du Super Etoile, frères d’hier et ennemis d’aujourd’hui, et qui semblent plutôt lui souhaiter un échec… simplement parce qu’ils ont perdu leur gagne pain… ou vache a lait?

 Qui en veut au ministre de la culture et du tourisme Youssou Ndour ?

Le Boytown Show pose le debat en compagnie de Alioune Diop, journaliste culturel a la RSI(Radio Senegal International) et de Guissé Péne, Président de l’AMS(Association des métiers de la musique).

OPEN MIC – Une assemblée de rupture ? Vous y croyez ?

Jeudi 23 juin 2011 : Forts de leur majorité parlementaire mécanique, les députés libéraux, convoqués en session d’urgence, sont déterminés à valider le projet de loi instituant l’élection simultanée d’un président et d’un vice-président. Adopté en Conseil des ministres par le président Wade et ses affidés, le texte fait l’objet de vives contestations dans le pays et dans l’hémicycle même car menant tout droit vers cette monarchisation rampante qui polluait l’espace politique Sénégalais depuis des années.

Sous la pression de la rue et par crainte d’une insurrection qui se profilait, le ministre d’Etat, Garde des Sceaux, Cheikh Tidiane Sy, retire le projet, après plus de 7 heures de vifs débats entre députés.

Dimanche 1er Juillet 2012:. Un an après ce 23 Juin ou le Sénégal a failli basculer, les Sénégalais iront de nouveau aux urnes pour choisir leurs députés qui siégeront a l’assemblée nationale. Au regard des moyens dont dispose la coalition présidentielle Benno Bokk Yaakar en plus de leur représentativité, une nouvelle majorité parlementaire se dessine bel et bien a l’horizon, malgré la peur des Sénégalais de retomber encore une fois dans le même scenario: un Législatif au service de l’Exécutif.

Une assemblée nationale de rupture ? Vous y croyez vraiment?

COUP 2 COEUR – Laye Pro artiste Photographe

Photographe, artiste, infographe, poète ou juste lui-même, Laye Pro est l’initiateur de « Métamorphoses », une exposition basée sur le …. charbon,  et qui cherche a déclencher une réflexion écologique sur l’utilisation massive de cet élément essentiel a la survie des Sénégalais, mais qui menace dangereusement notre environnement.

Ce Dimanche, il est notre coup de cœur.

Cliquez sur “ECOUTER LE BOYTOWN SHOW” pour ecouter ce show

Lu par 12539 Boytown

Partagez cet Article

17 Juin – Les législatives: Sénégalais, quel genre de parlement voulez vous?

Suivant »

08 Juillet: Les 100 jours de Macky Sall. Êtes-vous convaincu?

34 Commentaires

CULTURES

  • Finale-du-mondial-2014-lanalyse-de-Ablaye-Diaw

    Ablaye Diaw… Merci pour le service rendu doyen

    Lu par 218370 Boytown2100 Encore une fois, rendons leur hommage de leurs vivants.. et ne pas attendre qu’ils périssent pour honorer ceux qui ont vaillamment servi le ...

    Lire
  • Senegalese rapper "Pacotille" speaks on October 14, 2013 in Dakar during a press conference to present his new title "pour la verite, la justice, l'equite, la democratie et la Teranga" (For truth, Justice, fairness, Democratie and Teranga), a song to support Chad's former dictator Hissene Habre who is facing accusations of war crimes, crimes against humanity and torture during his brutal rule between 1982 and 1990. During the conferencem, Pacotille denounced African leaders' protective attitude towards the UN and the International Court of Justice (ICP). AFP PHOTO / SEYLLOU        (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

    JTR Hommage a Pacotille – Repose en paix l’artiste

    Lu par 503106 Boytown4110 4110Lu par 503106 Boytown

    Lire
  • Pacotille1-620x400

    Le rappeur Pacotille est mort. RIP

    Lu par 740952 Boytown7110 Le célèbre rappeur sénégalais Sidat Fall plus connu sous le nom de Pacotille est décédé, ce samedi matin, d’une crise cardiaque alors qu’ils ...

    Lire
  • Thione-Seck6-620x400

    Avis d’inexpert: De la légitimité à publier un ‘’document pénalement protégé’’

    Lu par 999438 Boytown0100 La légitimité contre la légalité. C’est ainsi que devrait être comprise l’initiative du journal Le Quotidien de publier l’intégralité du procès-verbal de l’enquête de gendarmerie ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    LES TOPS

    Plus

    Plus
    11-120-x-600