MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 237921 Boytown2000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 185321 Boytown1000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 223643 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    376002-3-mois-sans-ecole-publique

    27 Janvier: En proie a une crise profonde, l’école Sénégalaise est–elle une priorité pour le « Yonou Yokutee ?

    Lu par 44491 Boytown

    Cliquez sur “ECOUTER LE SHOW” pour ecouter ce show

    Des son installation aux commandes du Sénégal, le nouveau gouvernement issu des présidentielles de Mars 2012 fut confronté a la profonde crise scolaire qui secoue l’école Sénégalaise depuis presque une décennie.. Malgré une année bâclée en plus d’un quantum horaire largement déficitaire, l’année scolaire 2012 fut néanmoins sauvée in extremis  après d’âpres discussions du gouvernement avec les syndicats des enseignants regroupés pour la plupart au sein du Cusems et du Saems. Aujourd’hui quelques 4 mois après le début de la présente année scolaire 2013, les grèves et les débrayages ont repris de plus belle, plongeant encore une fois parents et étudiants dans le désarroi total.

    Pourtant, bon nombre de Sénégalais croyaient fermement qu’avec l’avènement de Macky Sall a la magistrature suprême, une solution définitive a la crise serait trouvée pour que l’école Sénégalaise retrouve son lustre d’antan. Ce qui ne semble malheureusement pas être le cas vu les derniers débrayages qui se font de plus en plus nombreux.

    Le syndicalisme de ces organisations devrait-il être plus responsable comme le suggère la secrétaire générale du Sneel/Cntts qui appelle les grévistes a marquer une pause et a poursuivre les négociations avec le gouvernement ?

    Que prévoit le « Yonou Yokutee » pour restaurer l’école Sénégalaise dont le niveau déjà inquiétant baisse de plus en plus ?

    L’année scolaire est –elle encore une fois menacée a quelques 5 mois des examens de fin d’année?   Y-a-t-il une issue a la crise ? Si oui laquelle ?

    Le Boytown Show pose le débat en compagnie de Mamadou Lamine Diante, secrétaire général du Saems-Cuseems, et leader du mouvement.

    2e partie – Les JO du Boytown Show

    La guerre des sexes est une série de jeu/questions sur la culture générale, les devinettes, la citoyenneté, la culture etc…  et mettant face a face  les Boytown et les Girlstown.

    Qui va remporter la manche.

    Cliquez sur “ECOUTER LE SHOW” pour ecouter ce show

    Lu par 44491 Boytown

    Partagez cet Article

    20 Janvier: 50 ans après nos indépendances, la France est-elle toujours le gendarme de l’Afrique?

    Suivant »

    03 Fevrier: Les 500 000 emplois promis par le « Yonou Yokkuté ».. Promesses électorales ou Réalités ?