.

CULTURES

  • Thione-Seck6-620x400

    Avis d’inexpert: De la légitimité à publier un ‘’document pénalement protégé’’

    Lu par 2639636 Boytown0000La légitimité contre la légalité. C’est ainsi que devrait être comprise l’initiative du journal Le Quotidien de publier l’intégralité du procès-verbal de l’enquête de gendarmerie sur ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    8 Avril: L’ère Macky Sall : est-on en train d’assister a une rupture?

    Lu par 6462 Boytown

    OPEN MIC

    Le fils du défunt juge Keba Mbaye, Abdoul  Aziz Mbaye le fameux redresseur de banques, se voit ainsi confier la lourde tache de redresser le bateau tanguant Sénégal. Comme il l’avait promis lors de la campagne, Macky Sall le nouveau président élu s’en est pour l’instant tenu a 25 ministres.

    Si cet attelage gouvernemental  a convaincu beaucoup de sceptiques, plusieurs voix se sont en revanche élevées pour contester ou se poser des questions sur certaines de ces nominations. La première polémique demeure le coptage de Youssou Ndour comme ministre de la culture et du tourisme, une première au Sénégal.

    Votre avis sur le nouveau gouvernement et des profils choisis.

    ET SI ON EN PARLAIT

    Des son investiture, le président Macky Sall a posé des actes concrets  visant a calmer et
    rassurer l’opinion publique dont son fameux discours de la nation du … ainsi que la nomination d’un pur technocrate réputé rigoureux, en lieu et place d’un Politik. Un geste salué par toute l’opinion publique qui attendait un signal fort du président.  Et même si certains profils font grincer les dents, la majorité des Sénégalais semblent être satisfaits de l’équipe gouvernementale qu’il a mis en place sous la direction de Abdoul Aziz Mbaye.

    A la différence de l’ancien régime qui était passé maitre dans l’art de l’improvisation, le ton du nouveau président, la manière d’opérer et même le contenu du discours  sont contrôlés a la seconde prés, pour montrer l’image d’un président  efficace et prêt au travail.

    Est-ce pour autant cette rupture que beaucoup de Sénégalais attendent dans la façon de gerer et de gouverner ? Ou est ce plutôt des effets de charmes pour se prémunir d’un vote sanction aux prochaines législatives qui s’annoncent et de facto perdre l’assemblée?

    Le Boytown Show pose le débat en compagnie de Samba Drame, Secrétaire général de AIR MACKY (Action et Initiatives Républicaines pour Macky) et de Babacar Gueye « Peps »militant de l’AFP et membre de l’ANCP (Alliance Nationale des Cadres pour le Progrès).

    COUP 2 CŒUR

    Aboubacar Sadikh Ndiaye, E-ntrepreneur, Conférencier, Social medias Stratégiste

    Le web ainsi que les nouvelles technologies ont joué un grand rôle dans la victoire de la démocratie Sénégalaise du 25 Mars dernier. Aboubacar Sadikh Ndiaye, E-ntrepreneur, Conférencier  et Social medias Stratégiste a écrit en collaboration avec des experts africains, un ouvrage participatif de 157 pages a la veille des élections présidentielles, et destine a l’ensemble des acteurs politiques engage dans le processus électoral.

    Apres « Web 2.0 » et le livret « Twitherapie » ses 2 premiers essais, Sadikh nous parle aujourd’hui de son combat pour que les Ntics deviennent des outils qui doivent changer notre quotidien. Entretien

    Lu par 6462 Boytown

    Partagez cet Article

    1er Avril: Karim Wade en live & Direct

    Suivant »

    15 Avril: Gunman Xuman in live & Direct dans le Boytown Show