amadou-diaw-ISM

Amadou Diaw, Président de l’International School of Management (ISM Dakar): “Les élites se détournent de la France”

Lu par 6181 Boytown

Your ads will be inserted here by

Easy Plugin for AdSense.

Please go to the plugin admin page to
Paste your ad code OR
Suppress this ad slot.

Amadou Diaw est président de l’International School of Management (ISM Dakar). Ce spécialiste de l’enseignement supérieur constate une attirance pour les établissements anglo-saxons.

Quelle est la part d’élèves sénégalais scolarisés dans des établissements européens élitistes ?

Amadou Diaw : Depuis une vingtaine d’années, des Sénégalais plutôt aisés envoient leurs enfants en France ou en Suisse pour leurs études secondaires. Ce phénomène concerne tout au plus quelques dizaines de familles chaque année, en particulier dans le milieu des affaires. Il ne s’agit pas nécessairement des meilleurs éléments, on ne peut donc pas parler de fuite des élites. En revanche, nous constatons une augmentation des inscriptions dans des écoles secondaires de très haut niveau aux États-Unis ou en Afrique du Sud. Cette élite en formation se détourne de la France.

Certains pays sont-ils plus concernés que d’autres ?

Les pays d’Afrique centrale sont a priori plus représentés dans ces établissements européens. Pendant la période coloniale déjà, les familles royales du Cameroun envoyaient leurs enfants poursuivre leurs études secondaires en France. Au lendemain des indépendances, le phénomène s’est amplifié, y compris au Maghreb. Malgré l’existence de lycées de très haut niveau au Maroc, des jeunes marocains, tunisiens et libyens, notamment, ont poursuivi leurs études dans les prestigieux établissements parisiens (lycées Louis-le-Grand, Henri-IV). Quoi qu’il en soit, le phénomène que nous évoquons, marginal, n’a aucune répercussion, ni sur nos établissements ni sur le système éducatif.

Au Sénégal, quels établissements sont en mesure de proposer une alternative locale ?

En Afrique de l’Ouest, le pays affiche une belle longueur d’avance, tant au niveau du secondaire que de l’enseignement supérieur. Il y a par exemple le lycée public Mariama-Bâ, sur l’île de Gorée. Cette maison d’éducation réservée aux jeunes filles affiche 100 % de réussite au bac, avec mention ; le prytanée militaire de Saint-Louis constitue son pendant masculin. Depuis une dizaine d’années, des lycées privés d’excellence affichent également de très bons résultats. À cela s’ajoutent de bons collèges catholiques.

JA

Lu par 6181 Boytown

Partagez cet Article

Hellofood.sn, le futur leader des commandes de repas en ligne en Afrique ?

Suivant »

Angola : Isabel Dos Santos, première Africaine milliardaire

CULTURES

  • thione-seck1

    L’affaire Thione Seck – Le mirage du casino

    Lu par 382997 Boytown5100 Où vont les Sénégalais ? Le fait divers plane désormais sur tout, fait tomber un à un les derniers bastions et devient la ...

    Lire
  • yaya-youré-lion-dor

    Yaya Touré, toujours joueur africain le plus cher

    Lu par 675202 Boytown2110 Yaya Touré reste le joueur africain à la plus forte valeur marchande, selon l’Observatoire du football, avec une valeur estimée à 33,3 millions ...

    Lire
  • sembene2-3

    Le 9 Juin 2007 disparaissait Sembene Ousmane.

    Lu par 655240 Boytown388210 Ousmane Sembène (né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor, Sénégal, mort le 9 juin 2007 à Dakar, Sénégal), est un écrivain, réalisateur, acteur et ...

    Lire
  • jennifer-lopez-concert-maroc-francesoir_field_image_liste

    J Lo poursuivie pour “outrage public à la pudeur” au Maroc!

    Lu par 647141 Boytown11300 La chanteuse américaine Jennifer Lopez fait objet d’une plainte au Maroc pour « outrage public à la pudeur » à cause d’un concert ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    LES TOPS

    • GENERATION SMARTPHONE !

      Lu par 282627 Boytown0100 Qui arrêtera cette jeunesse qui repousse chaque jour, que Dieu fait, les frontières du permis ? Dans sa façon de parler, de s’habiller, ...

      Lire

    Plus

    Plus
    11-120-x-600