shop-ad-books copy

Apres le .com, le .org et le .sn, le .africa bientôt disponible

| 07.08.2012 | 0 Commentaire

Lu par 517 Boytown

Lorsque vous utilisez le Web ou envoyez un message e-mail, vous utilisez un nom de domaine pour le faire .Les noms de domaine tels que le .com, le .org et noms de domaine liés à des pays comme le .sn ou le .fr sont font désormais partie de l’environnement et du décor de l’internet. Lors de son sommet de juin de 2011 à Singapour, l’ Icann avait pris la décision de lancer de nouveaux noms de domaine. Des continents comme l’Europe ont ainsi le .eu.

De ce constat est née l’initiative de lancer le .africa. Le Dot Africa est proposé comme un nouveau nom de domaine pour la promotion des entreprises, des peuples et de la culture africains dans l’Internet. DotAfrica est censé être l’espace nom de domaine au service d’un milliard de personnes et 53 pays. Le .africa au delà de l’objectif de développer le web africain est avant tout une question d’authenticité mais aussi et surtout une question de souveraineté numérique. Quand il était Directeur Général de l’Unesco, Amadou Makhtar Mbow avait lancé l’initiative « décoloniser l’info » pour une grande présence africaine dans les medias.

Le .africa vise aussi décoloniser l’internet africain. La Commission de l’Union africaine, convaincue que l’introduction de DotAfrica va créer un domaine régional et attractif pour la communauté Internet Pan Africaine a adopté une résolution afin « d’établir dot Afrique en tant que TLD continental pour l’utilisation par les organisations, entreprises et individus avec l’aide des organismes africains de l’Internet”. Pour plus d’infos sur le .africa, vous êtes conviés au point de presse que donne Koffi Fabrice Djossou de Uniforum (entreprise sélectionnée par l’Union Africaine pour mettre en oeuvre le .africa). Ce sera le mercredi 08Aout à partir de 17 H à l’hôtel Pullman. Ce point de presse sera suivi du Ndogou.

Contact presse
diayero@gmail.com

Lu par 517 Boytown

Comments

comments

Categorie: JEVOTE

Laissez un commentaire