.

CULTURES

  • Thione-Seck6-620x400

    Avis d’inexpert: De la légitimité à publier un ‘’document pénalement protégé’’

    Lu par 2649292 Boytown0000La légitimité contre la légalité. C’est ainsi que devrait être comprise l’initiative du journal Le Quotidien de publier l’intégralité du procès-verbal de l’enquête de gendarmerie sur ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    FIDAK: Une poudre magique pour trouver un mari

    Lu par 14306 Boytown

    Les femmes fatiguées d’attendre le prince charmant gagneraient à se rendre à la Foire internationale de Dakar, Elhadji Ousmane Touré, un marabout nigérien, prétend pouvoir réaliser leur rêve de trouver un mari. C’est la ruée vers ce produit curieux dont l’inventeur garantit l’efficacité : satisfait ou remboursé.

    La 21ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) recèle des trésors inimaginables. Si beaucoup de participants à la Foire de Dakar espèrent écouler des produits de consommation courante, tel n’est pas le cas d’Ousmane Touré. Ce Nigérien propose un produit pas comme les autres à ses nombreuses clientes.

    Au stand où ce marabout a établi ses quartiers, c’est la ruée. La poudre fait à base de plantes médicinales se vend comme de petit pain. Ainsi, un groupe de jeunes femmes rencontrées sur les lieux débattent de l’efficacité de ce produit pas comme les autres. Certaines y croient vu l’assurance donnée par le guérisseur, d’autres plus sceptique veulent essayer d’abord.

    Elhadji Ousmane Touré est un habitué de la Foire. En 2011, il proposait ses services en soutenant qu’il peut guérir toutes les maladies grâce à un don hérité de son père. Originaire du village de Taawa, situé à 250 km de Niamey, il vit au Sénégal depuis 1970. Il y est connu comme un guérisseur traditionnel.

    La Foire internationale de Dakar est l’occasion pour beaucoup de participants de montrer leur savoir faire. Ainsi, dans un autre stand de petites boîtes rouges contenant une pommade censée donner de grosses fesses et de gros seins, sont proposées.

    Une chanteuse sénégalaise propose de l’encens qui aurait la vertu de rendre les maris plus amoureux et attentionnés. Et cerise sur le gâteau la femme qui utilise ces encens obtient tout ce qu’elle veut de son cher et tendre.

    D’autres vendent des aphrodisiaques de toutes sortes.

    slate

     

    Lu par 14306 Boytown

    Partagez cet Article

    Le deuxième putsch du capitaine Sanogo

    Suivant »

    Acculé de partout, il ne reste a Karim Wade que… papa