Bientôt la fin du conflit en Casamance?

Lu par 13028 Boytown

Une bonne nouvelle pour le Sénégal. Salif Sadio, un des principaux chefs de guerre et membre de la frange la plus radicale du maquis casamançais, est «disposé à dialoguer avec le gouvernement du Sénégal» pour mettre fin à plus de 30 ans de conflit dans le sud du pays.

Le chef de file du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) a posé un acte symbolique, en libérant huit prisonniers militaires, qu’il détenait comme otages depuis plus d’un an.

Les prisonniers ont pu regagner Dakar, la capitale, en compagnie des responsables chrétiens de la communauté Sant’ Eligio, qui abrite les négociations de paix à Rome, en Italie.

L’opération s’est déroulée dans la matinée du dimanche 9 décembre 2012, en pleine campagne gambienne, dans un endroit neutre, non loin de la frontière sénégalaise, rapporte le site Seninfos.

Quatre diplomates (Etats-Unis, Grande-Bretagne, Taïwan, Nigeria) ainsi que des membres de la Croix Rouge internationale ont assisté à la libération des otages.

En libérant ces otages, le chef de guerre veut prouver qu’il«tient à ses promesses» et qu’il est enfin «disposé à dialoguer avec le gouvernement du Sénégal», a-t-il déclaré au cours de cette rencontre où les otages ont été libérés.  Mais il a tenu à préciser que:

«La libération des huit prisonniers ne signifie nullement la fin de la lutte que nous menons et encore moins la renonciation à l’option indépendantiste qui nous anime. Donc le combat pour l’indépendance nationale continue », a laissé entendre Salif Sadio tout en appelant la communauté internationale à soutenir les négociations de paix.

Le père Romano du Sant’Eligio a déclaré que:

 «C’était un premier pas vers la paix, un geste humanitaire qui peut aider à instaurer un climat favorable à la négociation, afin de trouver une solution à une crise, la plus ancienne d’Afrique», tout en précisant que de nouvelles discussions étaient en préparation.

D’après des informations obtenues par Seninfos, l’intervention du président gambien Yahya Jammeh a été déterminante dans cette opération, qui a d’ailleurs mis un vol spécial à la disposition des otages libérés pour Dakar.

Lu par 13028 Boytown

Partagez cet Article

Et si on encourageait les filles aux filières scientifiques

Suivant »

Salif Keita: “Ceux qui interdisent la musique ne sont pas de vrais musulmans”

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

LU POUR VOUS

  • regie-2stv

    Passage au numérique : Seules les nomades survivront

    Lu par 8731 Boytown Préparez-vous à vous habituer aux concepts de nomadisme, d’ubiquité, de mobiquité, de télévision mobile personnelle(TMP) et de Cloud Tv. Les vrais enjeux et ...

    Lire
  • fou

    «LE HIP HOP EST DEVENU UN POUVOIR»

    Lu par 8166 Boytown Dans un entretien qu’il a bien voulu accorder mercredi dernier au SudQuotidien , 19 novembre 2014 à Dakar, l’artiste activiste, Malal Talla, plus ...

    Lire
  • Wade

    MANQUE DE GRANDEUR !

    Lu par 8138 Boytown Le plus difficile n’est de monter au sommet de la pyramide, mais de s’y maintenir. L’image présidentielle sera refusée à certaines personnalités qui ...

    Lire
  • facebook-addition-disorder

    Je n’ai pas Facebook et… je ne suis pas louche

    Lu par 8518 Boytown Pour certains employeurs et psychologues, un jeune n’ayant pas Facebook serait quelqu’un de suspect. C’est ce que j’ai lu dans un article paru ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    11-160-x-600

    THINKTANK IPODE

    Plus

    Plus