MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 241450 Boytown0000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 188837 Boytown0000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 227148 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    malia5n-2-web

    Ces jeunes Africains qui rêvent d’épouser la fille d’Obama

    Lu par 19863 Boytown

    La fille aînée de Barack Obama acceptera-t-elle un jour les avances d’un des millions d’Africains rêvant de l’épouser?

    Telle est la question que pose Gaïus Kowene sur le blog collectif congolais Amkaafrika de la riche plateforme francophone Mondoblog. Créé par des jeunes de Goma, ville de l’est de la RDC marqué par d’incessants conflits armés, Amkaafrika prône le changement à travers l’art, la culture et les médias.

    Et les jeunes interrogés y croient dur comme fer: leur rêve d’épouser Malia Ann est aussi important pour eux que le «rêve» de Martin Luther King sur l’égalité entre les blancs et les noirs, ou même que le rêve d’avoir un président des Etats-Unis noir:

    «Si Obama y a cru et est président aujourd’hui, confie un jeune, je suis convaincu d’avoir sa fille. J’y crois et j’y arriverai».

    La douce Malia Ann Obama, 14 ans, dont les initiales forment le nom du célèbre révolutionnaire chinois MAO (Tsé Toung), fait tant chavirer les cœurs que nombre d’adolescents du continent tentent de la contacter sur Internet.

    Et ils tombent sur de nombreuses fausses adresses e-mails, comptes Twitter et Facebook censés appartenir à la jeune femme. En vérité, Internet est devenu «la vitrine adéquate pour mesurer le degré du courage de ces jeunes».

    Mais comment leur reprocher de se faire avoir? Ceux qui usurpent l’identité de la jeune femme font preuve de génie:

    «Il y en a qui publient des informations avec un style privé. Informations parfois avec des off de la Maison Blanche et parfois inventées. Ce qui séduit encore plus ces jeunes Africains.»

    Les demandes de mariage fleurissent sur ces comptes truqués et les jeunes amoureux reçoivent parfois des réponses qui ne font que les encourager alors que, disons le, leur rêve semble difficilement atteignable.

    Mais, d’ailleurs, qu’en pense Malia? Sur le sujet, le blogueur congolais ironise:

    «J’ai personnellement tenté d’entrer en contact avec Malia Ann Obama pour avoir son opinion. Malheureusement, mes contacts à la Maison Blanche n’ont pas su la persuader de me répondre. Il m’est donc difficile de vous dire si elle rêve un jour de se marier avec un Africain».

    slate

    Lu par 19863 Boytown

    Partagez cet Article

    Amadou Kane: L’homme qui gère le Sénégal comme une entreprise

    Suivant »

    Un smartphone Windows chinois conçu pour les Africains