Circulation des armes : Le Palais panique

Lu par 6755 Boytown

Les services de sécurité de la présidence de la République sont sur le qui-vive. Ils redoutent un trafic d’armes du Mali voisin vers la Gambie et la Casamance.

La rébellion islamiste qui sévit au nord du Mali voisin préoccupe au plus haut point la présidence de la République du Sénégal. Où on «suit régulièrement et on empile» toutes les informations en provenance de ce pays, selon une source sécuritaire. Et cette inquiétude, d’après notre interlocuteur, est liée à la porosité de la frontière entre le Sénégal et le Mali, qui favorise, toujours selon la source de Wal Fadjri, le trafic des armes de petit calibre. «Le conflit au nord du Mali intéresse de très près le Sénégal, car il ne joue pas en faveur de la paix en Casamance», révèle une source sécuritaire proche des renseignements du palais présidentiel.

«En effet, la présidence de la République est surtout inquiète du possible trafic d’armes du nord Mali à destination de la Gambie et des rebelles casamançais. Car, il y a trop de passages entre les deux pays. Il y a certes des points de passage officiels, mais il y a également beaucoup de points de passage clandestins entre les deux pays», poursuit cet officier du renseignement. «Et les armes des rebelles pourraient facilement parvenir en Gambie ou tomber entre les mains des rebelles séparatistes via ces passages non contrôlés», renchérit la source de Wal Fadjri qui indique que l’instabilité des pays frontaliers influe sur la sécurité nationale. La preuve, dit-elle, l’exaspération ou l’accalmie du conflit en Casamance est tributaire de la situation politique en Guinée-Bissau à cause du trafic des armes entre le sud pays.

Le nord du Mali est occupé depuis deux mois par deux groupes islamistes rebelles: Ansar dine et le mouvement de libération de l’Azawad qui ont fusionné et créé un Etat islamique dans cette partie du Mali. Il y a trois jours, la junte malienne, qui refusait jusqu’à toute intervention militaire étrangère, a sollicité une intervention militaire de la Cedeao pour chasser les rebelles touaregs islamistes.

walf

Lu par 6755 Boytown

Partagez cet Article

AC Milan : premier écart de conduite pour Mbaye Niang

Suivant »

10- D’où vient le sentiment de déjà vu ?

16 Commentaires

CULTURES

  • Finale-du-mondial-2014-lanalyse-de-Ablaye-Diaw

    Ablaye Diaw… Merci pour le service rendu doyen

    Lu par 294476 Boytown2100 Encore une fois, rendons leur hommage de leurs vivants.. et ne pas attendre qu’ils périssent pour honorer ceux qui ont vaillamment servi le ...

    Lire
  • Senegalese rapper "Pacotille" speaks on October 14, 2013 in Dakar during a press conference to present his new title "pour la verite, la justice, l'equite, la democratie et la Teranga" (For truth, Justice, fairness, Democratie and Teranga), a song to support Chad's former dictator Hissene Habre who is facing accusations of war crimes, crimes against humanity and torture during his brutal rule between 1982 and 1990. During the conferencem, Pacotille denounced African leaders' protective attitude towards the UN and the International Court of Justice (ICP). AFP PHOTO / SEYLLOU        (Photo credit should read SEYLLOU/AFP/Getty Images)

    JTR Hommage a Pacotille – Repose en paix l’artiste

    Lu par 577516 Boytown4110 4110Lu par 577516 Boytown

    Lire
  • Pacotille1-620x400

    Le rappeur Pacotille est mort. RIP

    Lu par 813563 Boytown7110 Le célèbre rappeur sénégalais Sidat Fall plus connu sous le nom de Pacotille est décédé, ce samedi matin, d’une crise cardiaque alors qu’ils ...

    Lire
  • Thione-Seck6-620x400

    Avis d’inexpert: De la légitimité à publier un ‘’document pénalement protégé’’

    Lu par 1067312 Boytown0100 La légitimité contre la légalité. C’est ainsi que devrait être comprise l’initiative du journal Le Quotidien de publier l’intégralité du procès-verbal de l’enquête de gendarmerie ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    LES TOPS

    Plus

    Plus
    11-120-x-600