Circulation des armes : Le Palais panique

Lu par 3597 Boytown

Les services de sécurité de la présidence de la République sont sur le qui-vive. Ils redoutent un trafic d’armes du Mali voisin vers la Gambie et la Casamance.

La rébellion islamiste qui sévit au nord du Mali voisin préoccupe au plus haut point la présidence de la République du Sénégal. Où on «suit régulièrement et on empile» toutes les informations en provenance de ce pays, selon une source sécuritaire. Et cette inquiétude, d’après notre interlocuteur, est liée à la porosité de la frontière entre le Sénégal et le Mali, qui favorise, toujours selon la source de Wal Fadjri, le trafic des armes de petit calibre. «Le conflit au nord du Mali intéresse de très près le Sénégal, car il ne joue pas en faveur de la paix en Casamance», révèle une source sécuritaire proche des renseignements du palais présidentiel.

«En effet, la présidence de la République est surtout inquiète du possible trafic d’armes du nord Mali à destination de la Gambie et des rebelles casamançais. Car, il y a trop de passages entre les deux pays. Il y a certes des points de passage officiels, mais il y a également beaucoup de points de passage clandestins entre les deux pays», poursuit cet officier du renseignement. «Et les armes des rebelles pourraient facilement parvenir en Gambie ou tomber entre les mains des rebelles séparatistes via ces passages non contrôlés», renchérit la source de Wal Fadjri qui indique que l’instabilité des pays frontaliers influe sur la sécurité nationale. La preuve, dit-elle, l’exaspération ou l’accalmie du conflit en Casamance est tributaire de la situation politique en Guinée-Bissau à cause du trafic des armes entre le sud pays.

Le nord du Mali est occupé depuis deux mois par deux groupes islamistes rebelles: Ansar dine et le mouvement de libération de l’Azawad qui ont fusionné et créé un Etat islamique dans cette partie du Mali. Il y a trois jours, la junte malienne, qui refusait jusqu’à toute intervention militaire étrangère, a sollicité une intervention militaire de la Cedeao pour chasser les rebelles touaregs islamistes.

walf

Lu par 3597 Boytown

Partagez cet Article

AC Milan : premier écart de conduite pour Mbaye Niang

Suivant »

10- D’où vient le sentiment de déjà vu ?

1 Commentaire

  1. 17.12.2014

    I just want to tell you that I’m newbie to blogs and truly loved your web site. Most likely I’m want to bookmark your blog . You certainly come with amazing article content. With thanks for sharing with us your webpage.

Laissez un commentaire

LU AILLEURS

  • Senegal Election Rules

    BRUTALITE POLICIERE, TORTURE, IMPUNITE…ENCORE DES EFFORTS A FAIRE SELON AMNESTY

    Lu par 36818 Boytown Le rapport annuel de l’ONG Amnesty international présenté hier révèle plusieurs manquements dans le respect des libertés individuelles au Sénégal. La situation des ...

    Lire
  • 7241395-11120294

    ”Chaque jour vers l’enfer nous descendons d’un pas.”

    Lu par 36211 Boytown Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal (1857) Ce n’est point un conte de fée pour adulte, mais la réalité crue. Ces mots ...

    Lire
  • image44

    Le pouvoir des sorciers blancs

    Lu par 110400 Boytown L’émission Enquêtes de foot sur Canal+ a consacré un reportage sur la place occupée par les entraîneurs européens, notamment français, sur le continent ...

    Lire
  • emploi-au-senegal-chomage-642x418

    Sénégal: L’insoluble problématique de l’emploi des jeunes

    Lu par 121245 Boytown « Un travailleur qui ne peut pas trouver d’emploi est un personnage infiniment plus tragique que n’importe quel Hamlet ou Œdipe. » John Morley La ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    OPINION

  • 3423851-4925477

    Que deviendrait le Sénégal si Me Wade était réélu en 2012 ?

    Lu par 16932 Boytown « Le sage a honte de ses défauts, mais n’a pas honte de s’en corriger » Cette question, chaque Sénégalais conscient, responsable et ...

    Lire
  • SENEGAL-VOTE-OPPOSITION-SALL

    Pourquoi l’annonce du référendum comme ci-après et en 2016, par le président de la République?

    Lu par 153924 Boytown « Les sénégalais seront appelés aux urnes en 2016 pour se prononcer sur la réduction ou non du mandat du président Macky Sall de ...

    Lire
  • kolda-2

    Décentralisation rationnelle et viable Oui, mais non à la prolifération des collectivités locales  sur des bases politiciennes.

    Lu par 331290 Boytown Il est indéniable et absolument vrai, que l’objectif principal et le but essentiel visé par la décentralisation, c’est parfaitement, de rapprocher l’administration le ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus