Internet au Sénégal: Prostitution, drague et mensonge

Lu par 2552 Boytown

Longtemps confiné dans les bureaux des travailleurs administratifs, l’ordinateur et l’internet sont devenus très accessibles de nos jours. Il n’y a pas une famille qui ne détient pas un ordinateur doté d’une connexion internet dans sa maison. Cet outil de travail est maintenant devenu le premier facilitateur pour la drague, voire pour la prostitution. Pis, l’internet qui fait fureur de nos jours contribue à ce que le mensonge soit érigé en règle.

 Salut Mimi.
Salut comment vas-tu ?
Bien, et toi ?
J’habite Fann et toi.
Moi, Point E. C’est de cette manière que des gens qui ne se sont jamais vus, entrent en contact pour la première fois grâce à l’ordinateur et à l’internet.
Ok, tu fais quoi dans la vie ?
Suis dans le commerce.
Et toi ?
Je fais des rencontres discrètes et je gagne plus de 600.000cfa.
C’est quoi tes rencontres discrètes ?
Avec une amie, on fait des rencontres discrètes de b…. comme toutes les filles sur Badoo, on travaille ensemble. Tu en fais aussi ?
Non.
Ah bon !!! Tu n’aimes pas l’argent ?
Si.
Tu n’as jamais b…. avec un homme ?
Non. »

Et la discussion s’arrête là, car la prédatrice n’a pas trouvé une proie facile. Les journées des filles et même des femmes sont meublées par l’internet. Pas une journée ne passe sans que la gent féminine et masculine aussi ne regarde leur boite de Badoo, Facebook, Netlog entre autres. Nous assistons à une civilisation de l’ordinateur et de l’internet qui induit les gens à de nouveaux comportements qui laissent à désirer. La prostitution est devenue plus facile avec les différents sites existants. Les péripatéticiennes ne risquent plus de se faire rafler sur la route par la police.

La tendance est du coté de l’internet, on reste chez soi tout en se tapant un rencart. Marianne une jeune fille explique : « après une dure journée de travail, j’aime le soir me retrouver devant mon écran pour discuter avec des gens sympathiques juste pour me changer les idées. » Mais, le hic est qu’ils ne sont pas tous aussi sympas comme le prétend Marianne. En effet, il en existe certains qui ont l’esprit vraiment très tordu. Les explications de Ndella le confirment : « Un jour, je discutais avec des connaissances, un jeune de vingt ans m’a écrit qu’il voulait entretenir des relations sexuelles avec moi. Et il me l’a balancé d’une manière aussi brute que la décence même interdit de redire ». Elle rajoute : « un autre jour, une fille m’a fait des propositions très indécentes. Elle voulait me mettre en contact avec un homme qui dit-elle est très resauté. Elle m’a expliqué que le gars en question pouvait me mettre en rapport avec des hommes riches. Une rencontre avec un homme pouvait me faire gagner 100.000 FCFA. En retour, le gars qui m’a mise en rapport avec un de ses connaissances prélevait la somme de 20.000 CFA sur les 100.000CFA ». Ainsi l’internet est devenu le plus grand facilitateur pour la prostitution. Des connaissances se nouent après viennent les rencontres. L’internet est un grand facilitateur pour gagner de l’argent illicite. Les nombreux cas de cyber criminalité augmentent de jour en jour et le confirment.

La drague facile grâce à l’Internet

En effet, si certaines personnes sont décontenancées devant quelqu’un, pour faire de la drague, assis derrière leur écran, ils parviennent à vaincre leur timidité. Ainsi, avec l’internet le phénomène de la drague enregistre ses lettres de noblesse. Les hommes comme les femmes ne se gênent pas pour vous déclarer leur flamme. Des mots doux sont envoyés pour amadouer, charmer, appâter et attirer l’autre. Mais peut-on tombé sous le charme de quelqu’un qu’on jamais vu. Les témoignages faites par certains couples répondront par l’affirmative. En effet, des relations naissent, et certaines aboutissent au mariage. Un petit tour sur le site de Meetic donne un aperçu plus clair de la situation des mariages noués grâce à la petite toile. Des couples apportent leurs témoignages et ne manquent pas de louer ses sites de rencontres.

« Envoies-moi du crédit, je t’appelle »

Sur Badoo la tendance est la même. Certains hommes, après quelques échanges de salutations, ont la manie de vous demander votre numéro de téléphone. D’autres après salutations d’usage vous offrent leur numéro de téléphone sur un plateau d’argent sans réfléchir. En retour ils vous demandent le tien. Rusées et matérialistes, certaines filles en profitent pour demander au gars de leur envoyer le numéro d’une carte téléphonique. Et si le gus s’exécute, la fille l’appelle pour qu’il puisse avoir son numéro. C’est ainsi que le contact se tisse. Imaginez la suite. Un autre fait courant sur ses sites de rencontre et qu’après avoir fait la connaissance d’un homme, une semaine après la fille dépasse cette étape. Elle soumet un problème financier au gars. Lamine vit en Europe et il est très assidu sur le site. « Les filles me prennent pour un con. Elles me demandent toujours de l’argent ». Est-ce le fait que Lamine vit en Europe qui pousse les filles de lui soumettre leurs problèmes ? Non ! Car, cette règle est valable pour tout le monde.

Quand l’homme se cache derrière le profil d’une femme

« Ma belle toi aussi, ce n’est pas ma photo n’importe qui peut se faire passer pour une femme sur le web ». Tels sont les propos de Moussa qui avait engagé une discussion avec Diatou. Cette dernière explique « j’ai connu Moussa sur Badoo, il vit à l’étranger. Lorsqu’il m’a écrit il se faisait passer pour une femme. Nous avons un peu discuté, il m’a demandé mon numéro de téléphone comme j’étais un peu curieuse je le lui ai remis sans réfléchir ». Elle rajoute « au cours de nos différents échanges je me suis rendu compte que j’avais affaire à un homme. Et depuis lors, il m’appelle régulièrement, je lui ai même envoyé mes photos sur sa boite email ». Si certains hommes se font passer pour des femmes, d’autres par contre aiment bien mentir sur le lieu où ils se trouvent. Ainsi, une personne peut dire qu’il vit en Europe ou encore qu’il est un cadre dans une société de la place entre autres. Alors qu’il n’en est rien.

Des internautes pour mieux attiré l’autre mettent sur leur profil la photo d’une personne exquise. Au finish, quand on se découvre, il y’a toujours quelqu’un qui est déçu. Car, l’un n’étant pas à la hauteur et aux attentes de l’autre. Avec l’internet le mensonge a atteint son paroxysme. Car, il est devenu un allié fort du mensonge, qui est la chose la mieux partagé. Sur le web on déforme, manigance, manipule, ment comme on veut. Des âmes sensées vous dirons « Attention donc à l’ordinateur et à l’internet » !

rewmi

Lu par 2552 Boytown

Partagez cet Article

Taxi Sisters: Le rêve de Wade se brise

Suivant »

Abdoul Mbaye devant les deputes: Un style de … banquier

Laissez un commentaire

LU POUR VOUS

  • idrissadiop2-7fc91504e1a54f4887dd2a2e331fe70e16ef48fe-s6-c30

    Idi Diop, Papa Wemba. De la musique au traffic.

    Lu par 6716 Boytown Le point commun entre le chanteur sénégalais Idrissa Diop, le congolais Papa Wemba ou encore le reggae man guinéen Takana Zion ? Trois ...

    Lire
  • carte-identite-aby

    Cartes d’identité, cartes d’électeur à puce et permis de conduire. Les 3 en 1.

    Lu par 32722 Boytown D’après un communiqué du ministère sénégalais de l’intérieur et de la Sécurité publique, l’Etat compte mettre en place d’ici 2015 un système de ...

    Lire
  • arton42905

    Zimbabwe: Mugabe place son épouse dans la course

    Lu par 50452 Boytown Le président zimbabwéen Robert Mugabe, au pouvoir depuis depuis 1980, a officiellement placé samedi son épouse Grace dans la course à sa succession ...

    Lire
  • FRANCOPHONIE_0

    59 artistes réclament leur dû à la Francophonie

    Lu par 63421 Boytown La Francophonie joue les prolongations, avec des artistes qui réclament à l’organisation et à l’Etat du Sénégal leur dû. Le Sénégal a abrité ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    11-160-x-600

    THINKTANK IPODE

    Plus

    Plus