Keurspi Lab’Oratoire à Dakar

Lu par 218759 Boytown

Dans le cadre de la promo de la mixtape “Le Lab’Oratoire” (sortie le 23.11.2012 sur www.keurspi.com), KEURSPI sera à Dakar du 22 décembre au 7 janvier, accompagné de DJ SAÏ SAÏ & MOON, pour une série de concerts, d’émissions TV, radios, etc.

Rappeur bordelais, KEURSPI se démarque de par son aisance lyricale et sa facilité de débit. Mais avant tout, cet artiste prône le sens. Preuve en est de son écriture chargée en émotion. Une richesse artistique qu’il met d’autant plus en avant grâce à la maîtrise des rimes multi-syllabiques. La forme ne pouvant se dissocier du fond, la musicalité se veut omniprésente dans son flow saccadé, varié et original. Son ouverture d’esprit lui permet d’arborer différents styles et d’élargir son champ de compétence.

Artiste passionné, il ne cesse d’explorer de nouveaux horizons. Il se fait vite remarquer grâce à ses performances techniques en live, notamment quand il interprète les désormais célèbres « 3 vitesses » (exercice de rapidité en trois temps) : sa marque de fabrique.

PREMIERS PAS

Il fait ses premiers pas dans le Hip-Hop en 2001 avec le groupe « 2nd Souffle » composé d’une bande de potes du lycée dont FAYÇAL (Sonatine). Ils enchainent des petites scènes et des festivals avant de voir l’aventure prendre fin en 2003, année où KEURSPI débarque à Bordeaux pour ses études. Début 2004, il découvre les soirées Slam à la Dibiterie et y fait la rencontre de nombreux artistes dont Don Argentino et Simon Bis Bi Clan; tout trois formeront peu de temps après l’« Accoustic Rap Band » qui se fera connaître du public à l’occasion des soirées « Live At Home ». Cette expérience musicale aura été une étape importante dans la construction de cet artiste et dans son ouverture d’esprit.

99 PRO-G

Courant 2005, par le biais de Simon, KEURSPI rencontre une poignée d’artistes tous venus d’Afrique. Après une série de concerts en commun, l’alchimie est telle que la suite semble évidente : tous se réunissent pour former le collectif « 99 PRO-G ». Cette formation regroupe 8 MC’s dont Black Kent, Simon, Fantomatik, Bizzy Bibs, Simple King, DRBX & Sagon ; 3 Beatmakers (Lawkick, Daartist & Doctor X). Une marque de streetwear naît (JOLOF 4 LIFE) : elle véhicule l’état d’esprit et le message fédérateur

du collectif). 99 PRO-G sort une compile : « Hip Hop Resurrection » qui connaitra un large succès local mais aussi à l’extérieur à l’occasion de nombreuses scènes hors de la ville natale du projet. Ce qui fera du « 99 » un élément incontournable de la scène Hip-hop bordelaise.Ils ont notamment fait les 1ères parties de YOUSSOUPHA ou encore REDMAN. La richesse tant culturelle qu’artistique du collectif ainsi que l’émulation qui y règne, compteront parmi les éléments majeurs de l’évolution artistique de KEURSPI.

CARRIÈRE SOLO 

2010 marque le début de la carrière solo de KEURSPI. C’est aussi l’année de son accès à un grand public grâce à des prestations en première partie de SEXION D’ASSAUT (2010), ou encore DAARA J (2011) et GUIZMO (2012). Il est également invité sur SKYROCK lors de la semaine dédiée à BLACK KENT en Juin 2011, et aussi par SOPRANO sur le «Corbeau session» spécial Bordeaux. Cet été, KEURSPI fait un voyage au Sénégal ; là-bas il a la chance de collaborer sur scène comme en studio avec les plus grosses pointures du Hip Hop sénégalais (Simon Bis Bi Clan, Da Brains, Gaston, Books, NIX,…). KEURSPI boucle actuellement le « Lab’Oratoire ». Ce projet se veut riche en freestyles sur Face B dans lesquels la performance est mise en avant (« One Shot », « 10/10/10 »). Mais il offre aussi quelques versions originales où KEURSPI se livre à des sujets plus thématiques et profonds (« Se relever », « Elle » ou encore « Juste Merci »). Le clip « One Shot », 1er extrait officiel du projet, est disponible sur la « toile » et le single phare « L’alchimiste » est déjà disponible sur toutes les plateformes de téléchargement légales. Sortie du projet prévue courant 2012.

BAGNEKAT ABADANE

Lu par 218759 Boytown

Partagez cet Article

bagnekat

Bandit DeuG

Y’en a marre: radioscopie d’une jeunesse insurgée au Sénégal

Suivant »

Qui était Serigne Mouhamadou Mansour Sy “Borom Daradji”?

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

LU POUR VOUS

  • regie-2stv

    Passage au numérique : Seules les nomades survivront

    Lu par 7482 Boytown Préparez-vous à vous habituer aux concepts de nomadisme, d’ubiquité, de mobiquité, de télévision mobile personnelle(TMP) et de Cloud Tv. Les vrais enjeux et ...

    Lire
  • fou

    «LE HIP HOP EST DEVENU UN POUVOIR»

    Lu par 6961 Boytown Dans un entretien qu’il a bien voulu accorder mercredi dernier au SudQuotidien , 19 novembre 2014 à Dakar, l’artiste activiste, Malal Talla, plus ...

    Lire
  • Wade

    MANQUE DE GRANDEUR !

    Lu par 6937 Boytown Le plus difficile n’est de monter au sommet de la pyramide, mais de s’y maintenir. L’image présidentielle sera refusée à certaines personnalités qui ...

    Lire
  • facebook-addition-disorder

    Je n’ai pas Facebook et… je ne suis pas louche

    Lu par 7317 Boytown Pour certains employeurs et psychologues, un jeune n’ayant pas Facebook serait quelqu’un de suspect. C’est ce que j’ai lu dans un article paru ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    11-160-x-600

    THINKTANK IPODE

    Plus

    Plus