shop-ad-books copy

Le hijab: effet de mode ou réelle envie de se rapprocher d’Allah?

| 31.01.2013 | 0 Commentaire

Lu par 4003 Boytown

 Comme ma petite bulle est un blog multidimensionnel qui s’intéresse à tous les sujets, aussi sensibles, gênants ou prêtant à controverse soient – ils, à travers lui, je mets un point d’honneur à essayer de comprendre certaines thématiques et pousser la réflexion un tantinet plus loin que ce que je vois à la surface et en faire de petits billets qui je l’espère, ont une quelconque utilité …

Raison pour laquelle je vais parler du hijab aujourd’hui …

Le terme hijab, de l’arabe حِجَاب, hijāb, est un sujet qui dérange, fâche et déchaîne les passions …

L’on se souvient tous du tollé qu’a soulevé l’interdiction du voile dans les écoles en France. C’est dire si le port du voile est une question dérangeante …

Le Coran en fait une recommendation forte (sinon obligatoire), selon laquelle toute femme musulmane doit se voiler la tête (interprétation du verset 31 de la sourate 24 : « Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu’elles ne montrent leurs atours qu’à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs sœurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu’elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu’elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l’on sache ce qu’elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Allah, ô croyants, afin que vous récoltiez le succès».

Ce qui m’a frappée au point de m’amener à me poser des questions dont la résultante est ce post que vous lisez, est que depuis un certain temps, je vois beaucoup, mais alors, une multitude d femmes qui portent le voile autour de moi. Veulent – elles en faire une mode, ou au contraire cherchent – elles à se rapprocher de leur Créateur Allah SWT, et ainsi respecter Ses prescriptions ? Les réseaux sociaux, qui sont la vitrine de notre vie de tous les jours, permettent de se rendre compte de l’ampleur du phénomène. Pas un jour ne passe sans que je voie la création d’un Tumblr d’une hijabiste, d’une page Facebook, ou encore sur Instagram (à l’image des bloggeuses Dina Tokio – O et Basma K. Style) …

Ne maîtrisant pas trop la question, car n’étant pas voilée, j’ai fait appel à cinq belles Hijabistes, qui portent toutes le voile et ont gentiment accepté de témoigner (à visage découvert en plus !) et nous expliquer les raisons pour lesquelles elles ont opté pour le Hijab, comment celui – ci est perçu autour d’elles, et en fin de compte, ce qu’elles en retirent … Ayant la chance de les compter parmi mes contacts, cela va sans dire que j’ai tout de suite pensé à elles quand j’ai voulu écrire cet article, car elles ont incontestablement éclairé ma lanterne.

Halima Djigo, qui réside au Maroc, nous dit ceci : « Le voile fait partie de ma personne. Sans un foulard sur la tête je me sens nue. Impossible de sortir dehors la tête découverte car je me voile depuis l’âge de 11 ans. Il s’agissait d’un vêtement et c’est toujours le cas. Je ne saisissais pas pleinement le sens de le mettre. Il m’arrivait de sortir et à la question de mes amies ”Halima où est ton voile”, je répondais parfois “je l’ai oublié”. Je suis née dans une famille très pratiquante, ma mère porte le voile depuis 18 ans à présent. Après l’obtention de mon entrée en sixième, elle m’a dit : “ma fille, je suis fière de toi, à présent tu es une petite dame, porte un foulard à chaque fois que tu sortiras, cela te protégera.

J’ai opiné. Beaucoup plus tard, j’ai apprécié son geste, je la remercie énormément et fais des prières pour elle. Je n’ai jamais désiré enlever le voile, je sais que certains diront que j’ai été forcée à le mettre vu l’influence de ma maman. Je réponds que j’ai eu l’occasion de l’enlever dès l’adolescence, mais je ne l’ai jamais fait. J’ai grandi avec ce verset dans ma tête qui exhorte toute femme à se couvrir. Quand j’ai grandi et voyagé pour mes études supérieures, j’ai beaucoup lu et côtoyé des filles qui le mettent. Cela m’a renforcée dans ma décision de ne jamais l’enlever et au contraire de me couvrir à la façon très orthodoxe des femmes asiatiques.

Bien entendu, c’est par amour d’Allah SWT que je me voile. Le voile est une recommandation et prescription divine. En plus de cela, il me protège. C’est un moyen de me rapprocher de notre Seigneur, mais surtout c’est une injonction. J’obéis à Son commandement. Je suis une jeune femme épanouie Alhamdoulilah, mon voile fait partie de mon identité. Il fait partie de ce qui me définit. Je vis normalement. Je n’ai jamais rencontré de soucis par rapport à ma carrière. J’ai mes petits plaisirs qui différent parfois de ceux des jeunes femmes non voilées.

Certaines personnes dans ma famille ont critiqué ma mère lorsqu’elle m’a dit de me voiler et que j’ai accepté. Quand j’étais adolescente, j’ai reçu nombre de critiques du genre ” ta mère a fait sa vie, elle ne doit pas t’influncer, qu’elle te laisse vivre ta vie, elle a vécu son temps “. Au début cela me faisait mal, parce que je me disais que les gens réticents n’ont rien compris du tout. Une mère a le droit d’élever son enfant dans le chemin de l’Islam. C’est bien plus tard à l’université, que j’ai reçu beaucoup d’encouragements, notamment de la part d’amis et fréquentations.

Concernant le fait que le port du voile est érigé en mode de nos jours, je pense qu’il ne faudrait pas tomber dans l’ostentatoire et le m’as tu vu. A la base mode/ fashion façon occidentale et voile ne vont pas de pair je pense. Après nous vivons notre époque (les temps modernes) et le Prophète SAW a dit de vivre son époque. Je m’habille parfois à l’occidentale (pantalon, veste ..) mais j’aimerais ne mettre que des jupes et des abayas. Je suis d’une certaine corpulence et je sais que mettre un pantalon me serre, donc ça me dérange. On peut porter son voile et être très jolie ou fashion. J’ai envie d’une certaine mode que je ne trouve pas au Sénégal. Certaines créations me plaisent mais elles sont parfois un peu trop teintées d’ostentation. Bref, le voile ne doit pas etre une source de fiitna, c’est a dire organiser un défilé de mode pour présenter des tenues adaptées, oui mais se maquiller à outrance et défiler en présence d’hommes, Allahou Alem mais j’ai peur. J’ai vraiment peur parfois qu’on ne s’égare à force de suivre la tendance ou la mode. »

Madeleine Sylla, qui habite en France, nous confie sa relation avec le hijab : « J’ai toujours voulu me voiler, mais ma mère ne voulait pas car j’étais trop jeune. En effet, je n’avais même pas 10 ans … Ma transition s’est faite au fur et à mesure que je mûrissais. Cela dit, le déclic s’est fait durant le mois de Ramadan, où mon bien – être lorsque j’étais habillée correctement n’avait pas d’égal, et donc j’ai commencé à penser à me voiler …

Avec le hijab, je me sens plus proche de Dieu, plus libre et protégée aussi. Le hijab représente aussi une pression, car porter le voile n’est pas à prendre à la légère et comme je refuse d’être une hypocrite, alors ça m’oblige à mieux me comporter.

Ma mère par sa piété, m’inspire au quotidien … Ma vie de jeune fille n’a pas pâti de ma décision et les interdits tels qu’aller en boîte, écouter de la musique et discuter avec les hommes ne me manquent guère ! Mon entourage m’a beaucoup encouragée, mais certaines personnes ne comprenaient guère ce choix ! Et ont même poussé le vice jusqu’à me dire que j’étais plus belle “avant” !

La médiatisation du hijab est très forte et du coup, le mimétisme existe beaucoup. Mais cette médiatisation du hijab n’est pas forcément négative, puisque les sources d’inspiration se multiplient. Et celles qui disent vouloir attendre un certain âge avant de se voiler, je leur dirais que la mort ne prévient pas ! »

Pour Oulimata Niang Fall, mariée, maman d’une fille et habitant au Canada, l’envie de se voiler lui est venue progressivement sur une période de deux années : « J’ai voulu rendre grâce à Dieu pour tous les bienfaits dont il m’a couverte : mon mari, ma fille, mes projets … Et quand je suis tombée sur un verset du Coran nous exhortant à nous voiler, ça a été la consécration :)

Definitely, mettre le voile me met sous la protection d’Allah Azzawajel, car je sais que je respecte Son Commandement. Et j’essaie d’être une meilleure musulmane au quotidien. Ma décision de porter le voile a été motivée / influencée par trois personnes qui ont joué un rôle essentiel dans ma prise de décision. Ce sont mes badjènes, qui elles toutes, portent le voile et l’assument entièrement. De plus, j’ai été élevée par ma grand – mère qui est très pieuse et étant petite, je l’accompagnais toujours quand elle rendait visite à Mame Abdou Aziz Sy Dabakh …

Je me suis voilée après mon mariage et mon mari me soutient à 200%. Il est très fier de me voir avec mon hijab. Je n’ai reçu que des encouragements, même si je sais qu’ils ne sont pas tous sincères. Mais ce n’est pas important, car quiconque Allah guide, il n’y a personne pour l’égarer, et quiconque Allah égare, il n’y a personne pour le guider … So, je m’accroche de toutes mes forces à mon hijab !

L’effet de mode est quelque peu positif, car cela veut dire que les choses sont en train de changer à grande échelle Alhamdoulilahi ;) »

Rokhaya Sembène, une autre et non moins belle hijabiste résidant elle aussi au Canada,

confie avoir toujours été fascinée par le voile : « J’ai toujours voulu me voiler, car la plupart de mes cousines que je fréquentais étaient voilées. A cela s’ajoute le fait que ma mère l’est aussi, et mon père m’en parlait de temps à autre.

Depuis le lycée, ayant lu tout le Coran pour une deuxième fois, je me suis dit qu’il fallait que je sois plus proche d’Allah … J’ai d’abord stoppé les mèches. Je n’allais pas trop en soirée, car mes parents n’aimaient pas trop, vu la religion et mon asthme chronique …

Je me rends compte aujourd’hui que j’ai tardé à mettre le voile, car je sens en moi quelque chose qui me dit qu’étant donné que j’ai laissé pas mal de choses, Allah m’écoute plus ! Mes cousines m’ont influencée, tout comme mes sistas Madeleine et Oulimata. Plusieurs fois, je me suis voilée, mais je n’arrivais pas à sortir, car comme bloquée … C’est là qu’elles m’ont aidée, ainsi que ma mère.

Je n’ai pas trop changé ma façon de m’habiller, car vu mon éducation et ma religion, je ne pouvais me permettre de m’habiller d’une certaine façon.

A cela s’ajoute le fait que le voile est une obligation que nous ne pouvons délaisser au profit d’un style de vie des non musulmanes. Mon proche entourage l’a très bien pris. Mais certains ont tenté de me dissuader en me disant que j’étais jeune et que j’aurai un mari vieux … Sinon mes proches amis me soutiennent aussi bien que cela puisse être drôle pour eux sometimes, mais ils m’acceptent ! Je ne suis pas contre l’effet de mode du hijab, car si c’est la voie par laquelle certaines resteront avec le hijab, pourquoi pas ? »

Je boucle cette série de partage d’expériences avec Nansy Sall, une magnifique hijabiste qui est à Dakar. Pour elle, le fait qu’elle ait décidé de se voiler a quelque peu choqué son entourage et quantité de ses amis se posaient la question de savoir pourquoi une telle décision. Car l’ayant connue avant, ils ne comprenaient pas. Extraits :  « Je dirais simplement que le voile est la réponse à toutes les questions que je me posais à moi-même. Je me cherchais, car étant mannequin, je changeais toujours de style vestimentaire et de coiffure. Je n’arrivais jamais à être satisfaite !! Maintenant avec le voile, JE ME RETROUVE et je sais maintenant qui je suis vraiment !! Mais aussi et surtout, je me vois musulmane et j’essaie de pratiquer de mon mieux ma religion selon les recommandations d’ALLAH SWT et la Sunna du PROPHÈTE MAHOMET Aleyhi salâm!!

Le voile islamique est une obligation chez la femme musulmane. Moi sincèrement je le mets parce j’aime ALLAH et je tendrai toujours vers la perfection (Inchallah) pour d’avantage me rapprocher de LUI Le Très-Hau t!!

Je n’ai pas vraiment été influencée … Je dirais que j’ai été éclairée; ce qui m’est arrivé est comme une illumination. Parce que jamais je n’aurais pensé porter le Hijab un jour. Cela a été un véritable choc tout à basculé d’un seul coup; j’ai fait un rêve (pas n’importe lequel) où j’ai su que c’est ALLAH SWT qui me montrait le chemin à prendre et qui m’a fait savoir que tout ce que je faisais n’était qu’illusion et leurre de Satan le maudit et si je continuais dans cela, je sombrerais sans nul doute. Donc si je dois parler d’influence je dirais plutôt que c’est ALLAHU qui m’a influencé Machallah !

Cela n’a pas été chose facile au début surtout avec la vie que je menais avant (habituée aux podiums, projecteurs, paillettes, sorties, boites de nuit, plages, tenues vestimentaires très dénudées …); et les amis qui te bousculent pour que tu reviennes avec eux comme au bon vieux temps. Mais j’ai quand même appris à dire non et à savoir limiter mes envies (Machallah)! Je peux dire que ce qui m’a surtout aidée est que la balance a plus basculé du côté de la religion! Donc je vis normalement et j’essaie de m’éloigner le plus possible de l’interdit. Ce qui n’est pas chose facile. Puisse ALLAH Nous guider sur le bon chemin. AMIN.

Au début c’était très difficile personne ne l’acceptait. Les gens me disaient des choses du genre: “-mais t’es folle!! -pourquoi tu te voiles? -T’es jeune et t’as beaucoup à vivre!! -t’es vieille maintenant! -Je te préfère sans le voile! -tu peux l’enlever hein çà ne sera pas grave, tu ne seras pas la première à le faire!…” Des proches qui ne me considère plus parce que je suis “old fashion” et cela jusqu’à présent.

Mais çà change petit à petit maintenant certains m’encouragent et m’offrent même des foulards, tuniques ou autres. D’autres ne me parlent plus.

Mais je dirais toujours Alhamdoulilah et marcherait toujours la tête haute car ce n’est pas l’amour des hommes que je cherche mais plutôt celui de DIEU.

Le fait que le port du voile soit érigé comme mode now, je trouve que c’est quand même bien, du fait que çà amène nos soeurs à s’intéresser et à oser le voile ! Pour moi, même si une femme le fait pour le fun c’est bon, puisque le voile est une chose qui rapproche la personne d’ALLAH SWT et plus tu le mets plus tu évolues en bien (j’ai fait la remarque avec ma propre évolution)! Machallah ! »

Je ne saurai terminer cet article sans remercier toutes ces magnifiques hijabistes qui ont de bonne grâce accepté de témoigner dans ce blog et partager avec nous leur expérience. Et à la lecture de leurs différents parcours, l’on peut nettement voir que l’on peut allier voile et modernité, voile et vie de tous les jours, voile et féminité …

Un grand merci à elles !

Bonne lecture !!

NFK

Lu par 4003 Boytown

Réagissez

comments

Powered by Facebook Comments

Motsclefs: ,

Categorie: MUZIC

Laissez un commentaire