LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 10760 Boytown Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 10682 Boytown Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 50394 Boytown Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 153574 Boytown Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 78667 Boytown Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 106031 Boytown Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 100963 Boytown Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    ferrailleurs

    Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois

    Lu par 22629 Boytown

    La percée de la Chine en Afrique touche tous les secteurs et ne fait pas que des heureux. C’est le cas au Sénégal où les ferrailleurs entrent en résistance pour protéger leur gagne-pain.

    «Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil des ministres a examiné et adopté, un projet de décret portant suspension de l’exportation des ferrailles et sous-produits ferreux.»

    Lorsque ce décret a été rendu public, en octobre 2012, les ferrailleurs sénégalais se sont mis dans tous leurs états. En effet, ce décret était censé donner le monopole du secteur à une usine chinoise et allair, par conséquent, provoquer la perte de 7.500 emplois et de 52 milliards de francs CFA (environ 7.927.500 euros) par an.

    Les travailleurs intervenants dans ce secteur fort lucratif ont mis sur pied un syndicat dénommé Syndicat national de ferrailleurs, brocanteurs et recycleurs du Sénégal.

    Des marches de protestations et des sit-in ont été organisés pour dénoncer la volonté hégémonique des Chinois. Une pétition a été initiée pour l’abrogation du décret interdisant l’exportation.

    Une poule aux œufs d’or

    La farouche opposition à ce décret montre à quel point le secteur de la ferraille est lucratif. Les ferrailleurs ont ainsi l’impression qu’on veut leur ôter le pain de la bouche en tuant leur poule aux œufs d’or.

    Thierno Sané, un acteur du secteur travaillant dans une société qui emploie des dizaines de personnes, explique les retombées financières du secteur, statistiques à l’appui:

    «L’Etat commettra une erreur monumentale en laissant le marché de la ferraille aux Chinois qui proposent de ne faire travailler que 276 employés. Parce que, ce n’est rien comparé au plus de 7.500 Sénégalais qui vivent actuellement de ce secteur. Le temps du monopole est révolu. Nous dénonçons l’analyse sur laquelle le gouvernement s’est appuyé pour prendre cette mesure.»

    Selon Maouloud Diakhaté, membre dudit syndicat, l’exportation de la ferraille concerne plus de 18.000 citoyens, à travers le Sénégal.

    «Plus de 1.250 containeurs pour une quantité avoisinant 25.000 tonnes de ferraille collectée par tous les éléments qui interviennent directement dans ce secteur, sont répertoriés mensuellement.»

    Il dément par la même occasion l’hypothèse selon laquelle, l’Etat ne gagne rien dans le secteur de la ferraille.

    «L’impôt sur les sociétés est payé par les entreprises fournisseurs de ferraille. Et plus de 13 milliards sont entièrement répartis dans le panier des ménagères.»

    L’Inde, principal acheteur de la ferraille

    La ferraille collectée via ce circuit est exportée vers les pays d’Asie, principalement, qui en usent pour leurs industries sidérurgiques. Ce sont 25.000 tonnes de ferraille qui sont exportées du Sénégal vers l’Inde, principal pays acheteur de ces matières premières.

    Aujourd’hui, le prix de la tonne varie entre 120.000 et 125.000 francs CFA (environ 190 euros), et des milliers de containeurs quittent chaque jour le Sénégal en direction de l’Inde et Dubaï.

    Cette exportation a entraîné la raréfaction de la ferraille au Sénégal, au moment où les cours mondiaux de l’acier ont très fortement augmenté. Conséquence: les industries locales, les aciéries, les menuiseries métalliques et les fonderies artisanales achètent le fer à des coûts exorbitants, plombant leurs perspectives de production.

    Sur le plan environnemental, les ferrailleurs pensent que la suspension de l’exportation des ferrailles et sous-produits ferreux posera d’énormes problèmes. La seule société chinoise, Sometra, qui existe au Sénégal ne peut pas absorber les fortes quantités de ferrailles collectées. Pour cette raison, ils estiment que les Chinois ne doivent pas avoir le monopole du marché.

    Volonté de développer le secteur de la métallurgie

    Face aux complaintes des ferrailleurs, le gouvernement a expliqué que le décret interdisant l’exportation de la ferraille vise à favoriser le développement du secteur de la métallurgie avec deux projets de création d’usines qui vont produire de la richesse et des emplois au Sénégal.

    La société chinoise se défend des nombreuses accusations en assurant que tous les emplois seront conservés.

    «Contrairement à ce que craignent les acteurs, plus de 200 emplois nouveaux seront créés à l’horizon 2015, donc d’ici à l’ouverture de l’usine. Pendant les trois dernières années, ce sont 379.221 tonnes de fer qui ont été récupérées, soit une quantité moyenne de 126.407 tonnes par an, dont les 50% viennent du Sénégal. Ce qui représente 63.204 tonnes. Cela correspondant à la pleine capacité de la société qui est à même d’absorber 210.000 tonnes de ferrailles par an l’arrivée de ces sociétés ferreuses va, non seulement, permettre au Sénégal de contrôler le secteur, mais aussi de préserver l’environnement», indique Pape Diédhiou, un Sénégalais collaborateur de la société chinoise.

    Lu par 22629 Boytown

    Partagez cet Article

    CAN 2013: pourquoi le Burkina Faso ne pouvait pas gagner

    Suivant »

    Books, PPS, Malal et le «Tube de l’année». A qui la faute ?

    10 Commentaires

    1. 18.12.2014

      Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown Great article, totally what I was looking for.
      wholesale nike shoes http://www.hopwc.org/ki.php

    2. 17.12.2014

      It great that you are getting thoughts from this post Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown as well as from our discussion made at this place.
      cheap free runs http://www.hopwc.org/getconnected/cheapnikefree.php

    3. 17.12.2014

      I simply want to mention I am very new to weblog and seriously loved this web site. Probably I’m want to bookmark your site . You amazingly have remarkable writings. Cheers for sharing with us your web page.

    4. 17.12.2014

      These all YouTube gaming video clips Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown are truly in good quality, I watched out all these along by means of my friends.
      LeBron 11 shoes http://www.hopwc.org/nba.php?/nike-lebron-11-c-1/

    5. 16.12.2014

      Hi there, I desire to subscribe for this blog Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown to get newest updates, thus where can i do it please help.
      Cheap Longchamp Le Pliage http://www.luisquinta.net/fashion/cheaplongchampsoutlet.php

    6. 16.12.2014

      LA reference sur le sujet, on en redemande merci beaucoup.

    7. 15.12.2014

      Hi, I desire to subscribe for this webpage Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown to take newest updates, therefore where can i do it please help out.
      Mens Uggs http://www.astrologytoyou.com/EN/UGG/MensUggs/

    8. 15.12.2014

      It remarkable to pay a visit this website and reading the views of all mates regarding this piece of writing Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown , while I am also eager of getting familiarity.
      cheap oakley sunglasses http://www.sabiextreme.co.za/ok.php

    9. 14.12.2014

      Remarkable YouTube movies posted at this website, I am going to subscribe for regularly updates, because I don’t wish for to fail to take this series Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown .
      cyber monday ugg boot sale http://www.projectced.org/EN/CyberMondayUgg/CyberMondayUggBootSale/

    10. 14.12.2014

      This Les ferrailleurs sénégalais en guerre contre les Chinois – Le Magazine du Boytown will help the internet people for setting up new web site or even a weblog from start to end.
      ugg bailey bow http://www.astrologytoyou.com/EN/PinkBaileyBowUgg/

    Laissez un commentaire