.

CULTURES

  • Thione-Seck6-620x400

    Avis d’inexpert: De la légitimité à publier un ‘’document pénalement protégé’’

    Lu par 2634648 Boytown0000La légitimité contre la légalité. C’est ainsi que devrait être comprise l’initiative du journal Le Quotidien de publier l’intégralité du procès-verbal de l’enquête de gendarmerie sur ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    Lousika, la Ghanéenne qui rappe en quatre langues (VIDEO)

    Lu par 11658 Boytown

    Lousika est la nouvelle étoile de la scène rap ghanéenne. Sides rappeuses arrivent à imprimer leur marque en Afrique, notamment au Nigeria et au Ghana, elles sont peu nombreuses à réussir. Mais Lousika est parvenue à tirer son épingle du jeu.

    Son secret: rapper dans une chanson en quatre langues, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

    Cette Franco-Ghanéenne de 19 ans, de son vrai nom Christelle Akua Sika Amankona, a su s’imposer comme unefemcees (rap au féminin), de premier choix dans le continent, signale le site News Online Ghana.

    Elle est l’une des rares chanteuses à manier sans difficulté le français, l’anglais, l’espagnol et le twi (dialecte parlé principalement dans la région d’Ashanti, mais aussi dans les régions Est, Ouest, Centre, au Ghana), dans un titre.

    Sa carrière a débuté en 2011, lorsqu’elle quitta la France pour le Ghana.

    «Lousika signe un contrat et se fait un nom au Ghana grâce à ses performances musicales et scéniques mais surtout grâce à des titres tels que No Be Aloo. Hands Up est son dernier titre», détaille The Guardian.

    Car Lousika frappe «par sa polyvalence, son lyrisme et sa faculté d’adaptation», souligne The Guardian.

    Les artistes qui l’inspirent sont: Missy Elliot, Beyonce, Rihanna, Nikki Minaj, Michael Jackson et Chris Brown, révèle News Online Ghana. Ses musiques évoquent essentiellement l’amour, la fête et la confiance en soi.

    Toutefois, toujours selon la même source, le but de Lousika est que les Africaines adoptent des postures plus sexy tout en assumant leurs formes, car elle, n’hésite pas un instant à les afficher…

    slate

    Lu par 11658 Boytown

    Partagez cet Article

    “Un café avec”: La télénovela à succès qui broie du noir

    Suivant »

    Omar BA: « Le désir d’émigrer ne quittera jamais l’esprit des jeunes Africains »