LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 13845 Boytown3200 Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 13718 Boytown3100 Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 53026 Boytown4100 Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 156194 Boytown3100 Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 81742 Boytown2100 Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 108665 Boytown4100 Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 103585 Boytown9100 Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    Lousika, la Ghanéenne qui rappe en quatre langues (VIDEO)

    Lu par 7550 Boytown

    Lousika est la nouvelle étoile de la scène rap ghanéenne. Sides rappeuses arrivent à imprimer leur marque en Afrique, notamment au Nigeria et au Ghana, elles sont peu nombreuses à réussir. Mais Lousika est parvenue à tirer son épingle du jeu.

    Son secret: rapper dans une chanson en quatre langues, rapporte le quotidien britannique The Guardian.

    Cette Franco-Ghanéenne de 19 ans, de son vrai nom Christelle Akua Sika Amankona, a su s’imposer comme unefemcees (rap au féminin), de premier choix dans le continent, signale le site News Online Ghana.

    Elle est l’une des rares chanteuses à manier sans difficulté le français, l’anglais, l’espagnol et le twi (dialecte parlé principalement dans la région d’Ashanti, mais aussi dans les régions Est, Ouest, Centre, au Ghana), dans un titre.

    Sa carrière a débuté en 2011, lorsqu’elle quitta la France pour le Ghana.

    «Lousika signe un contrat et se fait un nom au Ghana grâce à ses performances musicales et scéniques mais surtout grâce à des titres tels que No Be Aloo. Hands Up est son dernier titre», détaille The Guardian.

    Car Lousika frappe «par sa polyvalence, son lyrisme et sa faculté d’adaptation», souligne The Guardian.

    Les artistes qui l’inspirent sont: Missy Elliot, Beyonce, Rihanna, Nikki Minaj, Michael Jackson et Chris Brown, révèle News Online Ghana. Ses musiques évoquent essentiellement l’amour, la fête et la confiance en soi.

    Toutefois, toujours selon la même source, le but de Lousika est que les Africaines adoptent des postures plus sexy tout en assumant leurs formes, car elle, n’hésite pas un instant à les afficher…

    slate

    Lu par 7550 Boytown

    Partagez cet Article

    “Un café avec”: La télénovela à succès qui broie du noir

    Suivant »

    Omar BA: « Le désir d’émigrer ne quittera jamais l’esprit des jeunes Africains »

    1 Commentaire

    1. 17.12.2014

      I simply want to say I am new to weblog and seriously liked you’re website. Almost certainly I’m planning to bookmark your blog . You definitely come with really good articles and reviews. Bless you for sharing your website.

    Laissez un commentaire