LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 16531 Boytown3200 Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 16383 Boytown3100 Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 55249 Boytown4100 Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 158387 Boytown3100 Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 84407 Boytown2100 Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 110879 Boytown4100 Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 105781 Boytown9100 Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    Nokia veut investir le marché sénégalais des applications locales

    Lu par 545 Boytown

    La firme de fabrication de téléphones portables Nokia va investir le marché sénégalais des applications locales, a annoncé l’APS son manager au Sénégal, Ludovic Falcou.

    Les applications, a-t-il dit dans un entretien accordé, permettront, par exemple aux détenteurs de téléphones de la marque, de pouvoir suivre l’actualité à travers des plateformes d’informations par SMS qui feront qu’un usager ‘’peut recevoir sur son téléphone des informations générales ou par secteur’’.

    Cette politique du fabricant entre dans le cadre de la stratégie de la marque qui essaie de diversifier les applications et de les adapter au contexte africain.

    Les applications des différentes marques de téléphonie ne prennent jusqu’ici pas compte de la réalité africaine, proposant plutôt les contenus des pays de fabrication des téléphones.

    ‘’C’est une manière pour (nous) de contribuer à la rupture de la fracture numérique et, surtout, de la fracture des contenus multimédia’’ dans un contexte où le téléphone ne sert plus seulement à ‘’passer et recevoir des appels’’, a ajouté M. Falcou.

    L’utilisation des réseaux sociaux et l’existence de plateforme d’informations via le téléphone sont les nouvelles tendances du monde de la téléphonie dans le monde.

    Les dernières générations de téléphone, les smartphones couplés aux puces dites 3 G, permettent aux détenteurs de ce genre de téléphone dans certains pays de suivre même des programmes télé en direct.

    Le Sénégal, qui souhaite faire du numérique un moyen de diffusion des informations radiotélévisées et web, est, à l’image de beaucoup de pays africains, très en retard sur ces dernières avancées de la technologie de la téléphonie.

    ‘’La mise en circulation de ces applications, qui se feront avec des pourvoyeuses d’informations’’, permettra de résorber ce manque, indique Ludovic Falcou.

    APS

    Lu par 545 Boytown

    Partagez cet Article

    Les quartiers résidentiels voués à la disparition : Après le Point E, la spéculation foncière étouffe les Almadies

    Suivant »

    Vers un service militaire obligatoire pour les sénégalais de 18 ans