MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 190206 Boytown2000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 139968 Boytown1000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 179977 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    Nos vertus fichent le camp !

    Lu par 1132 Boytown

    Sous les dehors pudiques que les Sénégalais affichent, il y a en réalité beaucoup de perversions sexuelles, de déviations sociales qui gangrènent la société sénégalaise et qui risquent de l’infecter, ces plaies morales jusqu’à l’os…scolaire et familial. La preuve par cette affaire de réseaux d’homosexuels de jeunes âgés seulement de 15 à 20 ans qui vont à l’école ou qui fréquentent les daaras (écoles coraniques). Il est effarant de constater qu’au Sénégal, pays où se plaît et se complaît à longueur d’antennes et de discours à chanter la sainteté de ses terres, il existe près d’une vingtaine d’associations d’homosexuels reconnues.

    La vérité est que nos vertus fichent le camp. Le sexe est dans la rue. L’inceste est dans les familles ; la pédophilie fait des ravages dans un délitement social et sociétal recouvert et couvert par le voile de la pudeur. Et si donc, on osait enfin ne pas nous voiler la face et faire face à tant de dérives morales et sociales ?

    lequtidien

    Lu par 1132 Boytown

    Partagez cet Article

    L’homosexualité investit l’école Sénégalaise

    Suivant »

    Le dossier Karim Wade bouclé. Et maintenant what’s NEXT