shop-ad-books copy

Nos vertus fichent le camp !

| 20.12.2012 | 0 Commentaire

Lu par 948 Boytown

Sous les dehors pudiques que les Sénégalais affichent, il y a en réalité beaucoup de perversions sexuelles, de déviations sociales qui gangrènent la société sénégalaise et qui risquent de l’infecter, ces plaies morales jusqu’à l’os…scolaire et familial. La preuve par cette affaire de réseaux d’homosexuels de jeunes âgés seulement de 15 à 20 ans qui vont à l’école ou qui fréquentent les daaras (écoles coraniques). Il est effarant de constater qu’au Sénégal, pays où se plaît et se complaît à longueur d’antennes et de discours à chanter la sainteté de ses terres, il existe près d’une vingtaine d’associations d’homosexuels reconnues.

La vérité est que nos vertus fichent le camp. Le sexe est dans la rue. L’inceste est dans les familles ; la pédophilie fait des ravages dans un délitement social et sociétal recouvert et couvert par le voile de la pudeur. Et si donc, on osait enfin ne pas nous voiler la face et faire face à tant de dérives morales et sociales ?

lequtidien

Lu par 948 Boytown

Réagissez

comments

Powered by Facebook Comments

Motsclefs: ,

Categorie: MUZIC

Laissez un commentaire