4922616-7347658

Omar Sarr, Ousmane Ngom, Abdoulaye Baldé: Le verrou saute

Lu par 13954 Boytown

Le Bureau de l’Assemblée nationale a statué hier, jeudi 3 janvier, sur la requête de la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Aminata Touré, demandant la levée de l’immunité parlementaire des députés Omar Sarr, d’Ousmane Ngom et d’Abdoulaye Baldé. La Conférence des Présidents s’est réunie le même jour, vers les coups de 13 h pour proposer un calendrier de travail. La procédure commence le lundi 7 janvier par les travaux de la Commission des lois et se poursuit jusqu’au jeudi 10 janvier dans l’après-midi pour la plénière. Cette demande de la levée de l’immunité parlementaire fait suite à l’enquête sur les biens mal acquis.

L’Assemblée nationale a enclenché hier, jeudi 3 janvier, la procédure pour la levée de l’immunité parlementaire des députés cités dans l’enquête des biens mal acquis : il s’agit d’Omar Sarr, Me Ousmane Ngom et d’Abdoulaye Baldé. C’est la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Aminata Touré qui a adressé deux correspondances, les 19 et 27 décembre au Bureau de l’Assemblée nationale qui a statué sur la demande de l’exécutif. Dans la correspondance du 19 décembre, il est fait cas de la levée de l’immunité parlementaire des élus Omar Sarr et d’Abdoulaye Baldé. Dans la seconde, l’exécutif demande au législatif de lever l’immunité parlementaire de Me Ousmane Ngom.

Le Bureau de l’Assemblée a examiné la question et la Conférence des Présidents qui a pris le relai, a proposé un calendrier de travail. C’est ainsi que le lundi 7 janvier prochain, la Commission des lois va se saisir du dossier et proposer la composition de la Commission Ad Hoc, fort de 11 membres répartis en fonction de la taille des groupes parlementaires. Ainsi, le groupe majoritaire se retrouve avec 9 membres, les libéraux et les non inscrits avec chacun un membre. Dans l’après-midi du lundi 7 janvier, la plénière se retrouve pour la ratification de la composition de la Commission Ad Hoc.

Le mercredi 9 janvier, cette dernière (la Commission Ad Hoc) commence l’audition des députés concernés par la levée de l’immunité parlementaire. Le lendemain, jeudi 10 janvier, la Commission Ad Hoc présente son rapport avec une recommandation : levée ou non de l’immunité parlementaire des députés concernés.

Dans l’après-midi du jeudi 10 janvier, la plénière se retrouve à nouveau pour se prononcer sur le contenu du rapport, plus précisément sur la recommandation de la Commission Ad Hoc au sujet de la levée ou non de l’immunité parlementaire des élus concernés.

Précisons que selon nos sources, les réunions du Bureau de l’Assemblée nationale et de la Conférence des Présidents se sont déroulées sans problème.

Par ailleurs, les libéraux se retrouvent ce vendredi, à 17h, en réunion de Comité Directeur pour, entre autres, statuer sur la question.

sudonline

Lu par 13954 Boytown

Partagez cet Article

Accidents: Pour une répression sévère des responsables

Suivant »

Alkaly Cissé: Dernier député à perdre son immunité en 2004

Laissez un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

LU POUR VOUS

  • img098

    Le massacre de Thiaroye, Sénégal, 1er décembre 1944 ; une synthèse

    Lu par 3443 Boytown Avant que le président de la République François Hollande n’évoque Thiaroye comme une répression sanglante [1], Thiaroye était le plus souvent présenté comme ...

    Lire
  • netanyahu

    Reconnaissance de la Palestine : Netanyahou met en garde la France

    Lu par 17184 Boytown L’Assemblée nationale doit voter le 2 décembre une résolution invitant “le gouvernement français à reconnaître l’Etat de Palestine”. Un tel vote constituerait “une grave ...

    Lire
  • 13087501-elle-ouvre-le-premier-magasin-de-calins-des-etats-unis

    Le premier magasin de câlins ouvre aux Etats-Unis

    Lu par 16388 Boytown Pour 50 euros de l’heure, Samantha Hess offre un câlin à ses clients et clientes en manque de contact humain. Pyjama recommandé. Quand ...

    Lire
  • Wade

    Wade et les bizarreries sénégalaises

    Lu par 16324 Boytown Quand on évoque les faits d’armes de Me Abdoulaye Wade, viennent tout de suite à l’esprit la création du PDS en 1974 et ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    11-160-x-600

    THINKTANK IPODE

    Plus

    Plus