LES STATS

  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 33614 Boytown Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 136889 Boytown Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • SONY DSC

    12 ENFANTS OPERES A CŒUR OUVERT A L’HOPITAL DE FANN

    Lu par 132368 Boytown Douze (12) enfants atteints de cardiopathie congénitale vont être opérés à cœur ouvert à l’hôpital de Fann pendant une semaine. Démarré avant-hier, trois ...

    Lire
  • etat_civil_sen

    2 CITOYENS SUR 3 NE DISPOSENT PAS DE PIECES D’ETAT CIVIL A SEDHIOU

    Lu par 110309 Boytown Le Fonds des Nations unies pour l’enfance appuie les collectivités locales de la région de Sédhiou à disposer d’un fichier fiable de pièces ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 60217 Boytown Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 90269 Boytown Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 85247 Boytown Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    4922616-7347658

    Omar Sarr, Ousmane Ngom, Abdoulaye Baldé: Le verrou saute

    Lu par 14065 Boytown

    Le Bureau de l’Assemblée nationale a statué hier, jeudi 3 janvier, sur la requête de la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Aminata Touré, demandant la levée de l’immunité parlementaire des députés Omar Sarr, d’Ousmane Ngom et d’Abdoulaye Baldé. La Conférence des Présidents s’est réunie le même jour, vers les coups de 13 h pour proposer un calendrier de travail. La procédure commence le lundi 7 janvier par les travaux de la Commission des lois et se poursuit jusqu’au jeudi 10 janvier dans l’après-midi pour la plénière. Cette demande de la levée de l’immunité parlementaire fait suite à l’enquête sur les biens mal acquis.

    L’Assemblée nationale a enclenché hier, jeudi 3 janvier, la procédure pour la levée de l’immunité parlementaire des députés cités dans l’enquête des biens mal acquis : il s’agit d’Omar Sarr, Me Ousmane Ngom et d’Abdoulaye Baldé. C’est la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Mme Aminata Touré qui a adressé deux correspondances, les 19 et 27 décembre au Bureau de l’Assemblée nationale qui a statué sur la demande de l’exécutif. Dans la correspondance du 19 décembre, il est fait cas de la levée de l’immunité parlementaire des élus Omar Sarr et d’Abdoulaye Baldé. Dans la seconde, l’exécutif demande au législatif de lever l’immunité parlementaire de Me Ousmane Ngom.

    Le Bureau de l’Assemblée a examiné la question et la Conférence des Présidents qui a pris le relai, a proposé un calendrier de travail. C’est ainsi que le lundi 7 janvier prochain, la Commission des lois va se saisir du dossier et proposer la composition de la Commission Ad Hoc, fort de 11 membres répartis en fonction de la taille des groupes parlementaires. Ainsi, le groupe majoritaire se retrouve avec 9 membres, les libéraux et les non inscrits avec chacun un membre. Dans l’après-midi du lundi 7 janvier, la plénière se retrouve pour la ratification de la composition de la Commission Ad Hoc.

    Le mercredi 9 janvier, cette dernière (la Commission Ad Hoc) commence l’audition des députés concernés par la levée de l’immunité parlementaire. Le lendemain, jeudi 10 janvier, la Commission Ad Hoc présente son rapport avec une recommandation : levée ou non de l’immunité parlementaire des députés concernés.

    Dans l’après-midi du jeudi 10 janvier, la plénière se retrouve à nouveau pour se prononcer sur le contenu du rapport, plus précisément sur la recommandation de la Commission Ad Hoc au sujet de la levée ou non de l’immunité parlementaire des élus concernés.

    Précisons que selon nos sources, les réunions du Bureau de l’Assemblée nationale et de la Conférence des Présidents se sont déroulées sans problème.

    Par ailleurs, les libéraux se retrouvent ce vendredi, à 17h, en réunion de Comité Directeur pour, entre autres, statuer sur la question.

    sudonline

    Lu par 14065 Boytown

    Partagez cet Article

    Accidents: Pour une répression sévère des responsables

    Suivant »

    Alkaly Cissé: Dernier député à perdre son immunité en 2004

    Laissez un commentaire