shop-ad-books copy

Et si on encourageait les filles aux filières scientifiques

| 11.12.2012 | 0 Commentaire

Lu par 536 Boytown

Aminata Touré, ministre de la Justice, par ailleurs Docteur en économie a procédé, samedi 08 décembre 2012, au lancement du projet Pari-Maths pour encourager l’accès des filles aux filières scientifiques, notamment dans le supérieur. Le Dr Aminata Touré fait le pari de promouvoir la pratique des mathématiques chez les jeunes écolières et collégiennes.

«Les mathématiques sont la base des sciences, discipline sans lesquelles aucun pays ne peut se développer», a-t-elle souligné. Si «le projet est simple mais ambitieux», Aminata Touré considère qu’il est possible de mettre les filières scientifiques au service de la promotion de l’égalité entre garçons et filles. Pour cela, elle propose de motiver les jeunes filles, de vulgariser les débouchés possibles des filières scientifiques et d’adapter les méthodes d’enseignement jugées souvent rébarbatives.

La proviseure du Lycée Kennedy a indiqué que « le lycée de jeunes filles était en phase avec le projet ». Elle a appelé à capitaliser les efforts et à mettre en place des synergies d’actions en vue de promouvoir l’accès des filles aux études supérieures dans les filières scientifiques. Les élèves, disent apprécier le projet. Léonie Charlotte Dossougouin, et Sira Malado Barry, toute deux élèves en classe de Terminales S2, se félicitent de la mise en place de Pari-Maths. Selon elles, le projet va les motiver à poursuivre des études supérieures dans les filières scientifiques.

Les femmes mathématiciennes constituent 11% de la population alors que la gente féminine constitue 51% de la population .Le manque de moyens, les mariages précoces, les grossesses, sont entre autres, des freins à l’épanouissement des femmes dans les filières scientifiques. A cela s’ajoute une perception élitiste des mathématiques jugées comme très éloignées des réalités sociales.

Le Dr Touré est confiante qu’à terme, le projet va contribuer à augmenter le nombre de jeunes filles dans les écoles d’ingénieurs et les filières scientifiques.

Lu par 536 Boytown

Réagissez

comments

Powered by Facebook Comments

Motsclefs: ,

Categorie: JEVOTE

Laissez un commentaire