shop-ad-books copy

Pourquoi les noirs prennent aussi des coups de soleil

| 26.07.2012 | 0 Commentaire

Lu par 420 Boytown

C’est l’été! Le temps des belles rencontres, des maillots de bain, du farniente… et des coups de soleil. Personne n’y échappe, même pas les peaux noires!

J’ai attrapé un coup de soleil/ Un coup d’amour, un coup de je t’aime/ Je sais pas comment/ Faut que je me rappelle/ Si c’est un rêve, t’es super belle/…

Si attraper un coup de soleil pouvait produire les mêmes effets que dans la chanson de Richard Cocciante

Malheureusement, c’est loin d’être le cas! Ennemi juré des vacanciers et des accros du bronzage, la psychose du coup de soleil commence à toucher de plus en plus de noirs. Et pour cause!

Malgré la croyance populaire, être noir ne protège pas de ces brûlures ô combien fâcheuses. Pourquoi les noirs ont aussi des coups de soleil?

Coups de soleil sur les peaux noires, comment ça marche?

«La peau noire est la peau la mieux protégée du soleil grâce à son taux important de mélanine, ce pigment protecteur situé dans l’épiderme, à l’origine de la couleur de notre peau», explique Khadi Sy Bizet, dermatologue spécialiste des peaux noires.

En fait, plus on est foncé, mieux on est protégé: c’est la fameuse classification de Fitzpatrick qui comprend six phototypes:

Le phototype I, correspondant en général aux peaux très claires, ne bronze pas et attrape systématiquement des coups de soleil. Le phototype VI, correspondant aux peaux très foncées, n’attrape, lui, jamais ou presque jamais de coups de soleil.

S’il est vrai que les coups de soleil sont plus rares sur les peaux noires vivant depuis toujours en zone tropicale, les noirs à la peau foncée, brune ou métissée qui vivent, eux, en zone tempérée ou froide (Europe, Amérique du Nord…) perdent leur résistance au soleil car ils bronzent et débronzent au même titre que les peaux blanches, et sont donc sujettes aux brûlures, en cas d’exposition excessive au soleil.

«J’en ai fait moi-même l’expérience en m’endormant au soleil», révèle, non sans humour, la dermatologue Khadi Sy Bizet.

Le coup de soleil est, en réalité, une brûlure thermique. Il débute par une rougeur (érythème) douloureux, qui peut aller jusqu’à la cloque (phlyctène) plus ou moins importante.

Cependant, les réactions épidermiques diffèrent selon les carnations. Ainsi, les peaux claires ou métissées seront davantage enclines aux rougeurs et au pelage de la peau (desquamation).

Sur une peau foncée, le mécanisme est quelque peu différent: pas de rougeurs mais la même sensation de douleur, et un éclaircissement de la zone brûlée, voire pour d’autres, une hyperpigmentation sur la zone touchée.

En clair, aujourd’hui, de plus en plus de peaux noires subissent des coups de soleil pour différentes raisons:

  • Des expositions au soleil prolongées où les UV (ultra-violets) sont les plus nocifs (entre 10h et 16h) sans se protéger la peau avec des crèmes solaires ou des vêtements.
  • L’utilisation accrue de produits éclaircissants sous différentes formes qui dénaturent la peau et retire la mélanine qui est un protecteur cutané primordial.
  • La non-culture de la protection solaire.

«Les peaux noires pensent encore souvent que mettre une protection solaire, c’est vouloir s’apparenter aux peaux européennes, alors qu’elle ne fait que protéger la peau», souligne Leslie Carombo, consultante cosmétologue.

Le soleil, c’est bon…

L’exposition au soleil comporte toutefois quelques bienfaits. Tout d’abord, c’est d’abord bon pour le moral.

Mais, c’est aussi un apport essentiel en vitamine D surtout pour les peaux noires dont la haute concentration en mélanine rend la production de vitamine D plus difficile.

La vitamine D, aussi connue sous le nom de «vitamine du soleil», aide l’organisme à absorber le calcium, qui entretient la densité osseuse et empêche l’ostéoporose.

La recherche montre que la vitamine D peut aussi aider à protéger contre des maladies chroniques comme le diabète, le cancer, la polyarthrite chronique évolutive et certaines maladies cardiaques.

… Mais c’est chaud, donc protégez-vous!

En somme, s’exposer aussi au soleil sans en abuser, c’est bénéfique pour la peau. Si vous partez au soleil, afin d’éviter les coups de soleil fâcheux, pensez tout de même à emporter dans votre sac quelques produits très utiles.

Les règles de prévention sont les mêmes, qu’on soit blanc ou noir: une bouteille d’eau pour éviter une déshydration, un vêtement pour se protéger, un chapeau et des lunettes qui protègent aussi de la cataracte «qui est une conséquence du soleil».

Ce qui va différer, en revanche, c’est le degré éventuel de protection solaire. Plus les peaux sont claires plus l’indice de protection doit être élevé et moins l’exposition au soleil doit être longue. Et inversement.

Plusieurs passages de crème dans la journée (toutes les deux heures) et après chaque bain de mer ou piscine sont également fortement recommandés.

slate

Lu par 420 Boytown

Réagissez

comments

Powered by Facebook Comments

Categorie: JEVOTE

Laissez un commentaire