Que cache la médiation de Macky Sall dans la crise ivoirienne?

Lu par 34977 Boytown

Le président sénégalais, Macky Sall, a reçu une délégation du Front Populaire Ivoirien (FPI), le parti de l’ex président Laurent Gbagbo, le 11 décembre 2012.

Durant trois jours il s’est s’entretenu avec l’opposition ivoirienne pour tenter une médiation entre partisans deLaurent Gbagbo et Alassane Ouattara en vue d’un apaisement des tensions politiques et de la réconciliation en Côte d’Ivoire, rapporte Abidjan.net.

La rencontre a été facilitée par le président de l’Union des nouvelles générations (UNG), Stépahne Kipré qui a joué les bons offices auprès du chef de l’Etat sénégalais, avec qui il entretient des liens d’amitié.

Le quotidien Intelligent d’Abidjan informe que la rencontre avait été ficelée avant même que Macky Sall, également ami avec l’ex-président Laurent Gbagbo, ne soit élu président. Donc, c’est par devoir d’amitié et par respect pour le président ivoirien Alassane Ouattara qu’il a accepté de conduire cette médiation.

Le journal explique que, au-delà des tensions politiques qui sévissent dans les deux pays — avec la traque des biens mal acquis au Sénégal et les procès des Gbagbo pour la Côte d’Ivoire—, c’est la solidarité sous régionale qui anime les deux présidents pour apaiser le climat.

Par conséquent, Alassane Ouattara en tant que président en exercice de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) a la lourde responsabilité d’aider à faire aboutir la facilitation engagée par le président Macky Sall, pour fluidifier les relations entre le pouvoir et l’opposition. Il ne serait pas étonnant de voir dans les prochains jours, le FPI obtenir lespréalables qu’il pose dans le processus de réconciliation.

Le journal ivoirien souligne que cette rencontre s’inscrit dans le cadre de l’offensive diplomatique engagée par l’opposition ivoirienne dont le leadership est incarné par le FPI. Le professeur Gnaoulé Oupoh, membre de la délégation frontiste qui se trouvait récemment en France traduisait le fait en ces termes:

«Ne soyez pas étonnés si nous sommes reçus par le président sénégalais», lançait-il à l’endroit des militants et sympathisants FPI de la diaspora.

Cette médiation présage des lendemains meilleurs pour Laurent Gbagbo et ses partisans. Le site dakarois Leral, parle même d’une pétition pour faire libérer tous les prisonniers politiques en Côte d’ivoire, du retour des exilés et même de la libération de Laurent Gbagbo.

slate

Lu par 34977 Boytown

Partagez cet Article

Immigration des Noirs au Maroc: L’envers du décor

Suivant »

La fin du monde est pour la semaine prochaine, d’après les Mayas. Y’a pas un Sénégalais pour y croire

Laissez un commentaire

LU AILLEURS

  • Senegal Election Rules

    BRUTALITE POLICIERE, TORTURE, IMPUNITE…ENCORE DES EFFORTS A FAIRE SELON AMNESTY

    Lu par 39268 Boytown Le rapport annuel de l’ONG Amnesty international présenté hier révèle plusieurs manquements dans le respect des libertés individuelles au Sénégal. La situation des ...

    Lire
  • 7241395-11120294

    ”Chaque jour vers l’enfer nous descendons d’un pas.”

    Lu par 38587 Boytown Charles Baudelaire ; Les fleurs du mal (1857) Ce n’est point un conte de fée pour adulte, mais la réalité crue. Ces mots ...

    Lire
  • image44

    Le pouvoir des sorciers blancs

    Lu par 112762 Boytown L’émission Enquêtes de foot sur Canal+ a consacré un reportage sur la place occupée par les entraîneurs européens, notamment français, sur le continent ...

    Lire
  • emploi-au-senegal-chomage-642x418

    Sénégal: L’insoluble problématique de l’emploi des jeunes

    Lu par 123587 Boytown « Un travailleur qui ne peut pas trouver d’emploi est un personnage infiniment plus tragique que n’importe quel Hamlet ou Œdipe. » John Morley La ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    OPINION

  • 3423851-4925477

    Que deviendrait le Sénégal si Me Wade était réélu en 2012 ?

    Lu par 19412 Boytown « Le sage a honte de ses défauts, mais n’a pas honte de s’en corriger » Cette question, chaque Sénégalais conscient, responsable et ...

    Lire
  • SENEGAL-VOTE-OPPOSITION-SALL

    Pourquoi l’annonce du référendum comme ci-après et en 2016, par le président de la République?

    Lu par 156386 Boytown « Les sénégalais seront appelés aux urnes en 2016 pour se prononcer sur la réduction ou non du mandat du président Macky Sall de ...

    Lire
  • kolda-2

    Décentralisation rationnelle et viable Oui, mais non à la prolifération des collectivités locales  sur des bases politiciennes.

    Lu par 333734 Boytown Il est indéniable et absolument vrai, que l’objectif principal et le but essentiel visé par la décentralisation, c’est parfaitement, de rapprocher l’administration le ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus