LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 5472 Boytown Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 5454 Boytown Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 46104 Boytown Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 149323 Boytown Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 73415 Boytown Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 101724 Boytown Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 96684 Boytown Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    BT-MAN

    Qui est le Boytown?

    Lu par 39848 Boytown

    Le terme “Boytown” qui signifie littéralement « être branché, ou être a la page » est apparu a Dakar au début des années 90, a une période ou le Sénégal était a la veille d’une profonde mutation sociale avec l’installation progressive du pluralisme et de la vulgarisation des systèmes d’information.

    Le Boytown était a l’époque ce jeune dakarois nouvellement émancipé, qui découvrait petit a petit le monde moderne grâce a toutes ces nouvelles opportunités technologiques qui s’ouvraient a lui: la vulgarisation de la vidéothèque, le câble Tv avec l’installation de Canal Horizons en plein cœur de la capitale et bien entendu le lancement de la 1ere radio fm « Sud Fm Sen radio » le 1er juillet 1994.

    Aujourd’hui, avec la forte urbanisation et la paupérisation de la société Sénégalaise, un nouveau Boytown est apparu, qui est la continuation du premier, mais reste de loin différent dans les façons de vivre, de penser et d’évoluer.

    Le nouveau Boytown appartient a une tranche d’age comprise entre 15 et 50 ans, Il est jeune, moderne et tendance. Il travaille dans les plus hautes sphères de prestigieux organismes nationaux ou internationaux ou reste actif dans l’art, le sport, le commerce, les banques, la technologie, l’éducation, les industries ou la culture. Il voyage et étudie dans les meilleures écoles du monde. Il maîtrise les outils technologiques et vit dans un monde satellitaire ou la notion de temps et de distance n’existe plus ou reste très insignifiante.

    Cependant, le Boytown subit aussi douloureusement les affres de la mondialisation. Il est le jeune immigré sénégalais avec ou sans papier, faisant face a l’énorme dilemme de reuissir sa vie dans un environnement étranger de plus en plus hostile. Il est le père ou la mère de famille désemparés, subissant les nombreuses tracasseries quotidiennes pour nourrir sa famille, le jeune professionnel a la recherche d’un  travail devenu de plus en plus rare ou la jeune bachelière perdue, face a cette grande crise universitaire. Le boytown est aussi l’artiste cherchant une exposure, ou le jeune entrepreneur qui se bat pour développer son business.

    Le Boytown représente aussi toute cette masse de jeunes, abandonnés par le système, guidés par la drogue, l’alcool ou la cigarette, et plongés dans la délinquance ou la prostitution. Sans oublier le jeune a l’intérieur du pays, coupé des informations de base nécessaires a son développement.

     Si vous lisez ce texte, vous en etes certainement un.

    Lu par 39848 Boytown

    Partagez cet Article

    La Charte du Boytown