MARKETPLACE

  • StartupBRICS-Startup-Africa-Paris

    Ces Africains qui rentrent au pays pour mieux vivre

    Lu par 248117 Boytown2000Après une longue tradition d’émigration vers les anciens pays colonisateurs, l’heure est au retour dans de nombreux pays d’Afrique. Enquête sur les motivations de ...

    Lire
  • african-gaming-startups-750x400

    C’est en Afrique que la croissance des start-ups est la plus forte

    Lu par 195451 Boytown1000Afrique est à des années-lumières de l’Amérique du Nord où de l’Europe concernant les levées de fonds de start-ups. Dans le dernier quart de ...

    Lire
  • Kantanka-SUV

    La 1ere voiture 100% ghanéenne « la Katanka »

    Lu par 233754 Boytown0000L’industrie automobile mondiale compte un nouveau pays producteur: le Ghana. Un inventeur passionné a réalisé son rêve de créer une nouvelle marque, qui compte ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    mohammed_morsy_smart-16

    Qui sont les personnalités africaines les plus suivies sur Twitter?

    Lu par 46313 Boytown

    Mohamed Morsi est le chef d’État du continent qui compte le plus d’abonnés sur le réseau social. Logique : ses compatriotes égyptiens dominent le top 25 des Africains les plus suivis.

    Conséquence du Printemps arabe, Twitter poursuit son essor en Afrique du Nord. En six mois, Mohamed Morsi a vu le nombre de ses abonnés sur le réseau social plus que décupler, passant de 74 232 fin juin 2012 à plus de 797 000 au 20 décembre. Un score qui reste insuffisant pour régner sur la twittosphère africaine. Le président égyptien est en effet devancé par trois de ses compatriotes : Mohamed el-Baradei, avec 1,13 million d’abonnés, est l’homme le plus suivi du continent, talonné par le téléprédicateur Amr Khaled (1,07 million d’abonnés) et le cyberdissident Wael Ghonim (807 862 abonnés).

    Les Égyptiens sont omniprésents dans le classement des Africains les plus influents sur le site de microblogging. Ils sont 21 dans le top 25 et il faut descendre à la douzième place pour voir se faufiler un ressortissant d’un autre pays : le chanteur nigérian D’Banj (498 020 abonnés). Mais Mohamed Morsi devance de loin ses pairs. Avec 187 855 followers, le deuxième chef d’État le plus suivi, Jacob Zuma, est dernier du top 25 continental. Le président sud-africain est notamment précédé par Julius Malema (21e, avec 253 521 abonnés). Après avoir suspendu son activité en février, l’ex-enfant terrible de l’ANC, exclu du parti au pouvoir en avril, a recommencé à « gazouiller » (la signification du verbe to tweet). Et même le célèbre athlète Oscar Pistorius (24e, avec 219 626 abonnés) ne parvient pas à le rattraper. influents.

    Désormais distancé, Paul Kagamé (92 971 abonnés) perd sa troisième place au classement des dirigeants africains les plus suivis sur Twitter. Le président rwandais est dépassé par son homologue tunisien, Moncef Marzouki (100 260 abonnés), et par Babatunde Fashola, le gouverneur de l’État de Lagos, qui réunit plus de 99 000 followers. De quoi encourager les présidents des États voisins du Rwanda, longtemps restés à la traîne sur les réseaux sociaux. L’Ougandais Yoweri Museveni et le Tanzanien Jakaya Kikwete ont presque doublé leur audience de juin 2012 : le premier compte désormais 10 694 abonnés et le second plus de 43 000. Pas encore suffisant pour inquiéter l’homme fort de Kigali.

    Lu par 46313 Boytown

    Partagez cet Article

    Sur les traces des frères Touré Kounda

    Suivant »

    Valérie Trierweiler, une première dame normale