Sénégal – Enfin un centre de traitement des déchets biomédicaux

Lu par 182276 Boytown

Fini le traitement à l’artisanal des déchets hospitaliers à Dakar. La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck a inauguré, le 11 septembre, un centre de traitement des déchets biomédicaux, situé à l’hôpital général de Grand-Yoff (HOGGY), rapporte le quotidien sénégalaisLe Soleil.

«Les manquements constatés lors de l’élimination des déchets biomédicaux ont engendré des risques auxquels les personnels médicaux sont exposés. Ce projet apporte des solutions salvatrices pour une meilleure gestion de ces déchets», s’est réjoui le directeur de l’HOGGY.

«Je donne l’assurance que ces tehnologies seront entretenues avec rigueur et professionnalisme», a-t-il promis.

Ce centre est le fruit d’un partenariat entre le Projet de gestion des dioxines et du mercure (Progedim), du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«La question de la gestion des ordures biomédicales interpelle les autorités, car elles peuvent présenter des risques énormes sur l’environnement. Je salue ce partenariat, avec le ministère de l’Ecologie et de la Protection de la nature», dit le ministre.

Véritables plaies au Sénégal, les déchets hospitaliers représentent un danger permanent pour l’homme et l’environnement.

Pratiquement seules les seringues, aiguilles et autres objets piquants subissent un traitement particulier. Et souvent le tri se confond avec le stockage.

«Selon les évaluations de l’OMS, plus de 18% des déchets biomédicaux sont gérés sans méthode, exposant ainsi les agents des structures de santé, mais aussi les populations, directement ou indirectement. Le Sénégal a été choisi comme pays pilote pour l’Afrique de l’ouest. Ce partenariat va se poursuivre pour accompagner le pays dans ses politiques sanitaires», a déclaré Alimata Jeanne, représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Deux autres structures au Sénégal abritent ces centres de traitement. Il s’agit du centre de santé Youssou Mbargane Diop de Rufisque et du poste de santé de Sangalkam. L’objectif du gouvernement est d’étendre ses centres dans l’ensemble du pays.

Lu par 182276 Boytown

Partagez cet Article

Dépigmentation: La pub qui dérange

Suivant »

Sénégal – Une cinéaste en croisade contre la dépigmentation

CULTURES

  • thione-seck1

    L’affaire Thione Seck – Le mirage du casino

    Lu par 473001 Boytown5100 Où vont les Sénégalais ? Le fait divers plane désormais sur tout, fait tomber un à un les derniers bastions et devient la ...

    Lire
  • yaya-youré-lion-dor

    Yaya Touré, toujours joueur africain le plus cher

    Lu par 762432 Boytown2110 Yaya Touré reste le joueur africain à la plus forte valeur marchande, selon l’Observatoire du football, avec une valeur estimée à 33,3 millions ...

    Lire
  • sembene2-3

    Le 9 Juin 2007 disparaissait Sembene Ousmane.

    Lu par 740143 Boytown388210 Ousmane Sembène (né le 1er janvier 1923 à Ziguinchor, Sénégal, mort le 9 juin 2007 à Dakar, Sénégal), est un écrivain, réalisateur, acteur et ...

    Lire
  • jennifer-lopez-concert-maroc-francesoir_field_image_liste

    J Lo poursuivie pour “outrage public à la pudeur” au Maroc!

    Lu par 729555 Boytown11300 La chanteuse américaine Jennifer Lopez fait objet d’une plainte au Maroc pour « outrage public à la pudeur » à cause d’un concert ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    LES TOPS

    • GENERATION SMARTPHONE !

      Lu par 364638 Boytown0100 Qui arrêtera cette jeunesse qui repousse chaque jour, que Dieu fait, les frontières du permis ? Dans sa façon de parler, de s’habiller, ...

      Lire

    Plus

    Plus
    11-120-x-600