Sénégal – Enfin un centre de traitement des déchets biomédicaux

Lu par 181976 Boytown

Fini le traitement à l’artisanal des déchets hospitaliers à Dakar. La ministre de la Santé et de l’Action sociale, Awa Marie Coll Seck a inauguré, le 11 septembre, un centre de traitement des déchets biomédicaux, situé à l’hôpital général de Grand-Yoff (HOGGY), rapporte le quotidien sénégalaisLe Soleil.

«Les manquements constatés lors de l’élimination des déchets biomédicaux ont engendré des risques auxquels les personnels médicaux sont exposés. Ce projet apporte des solutions salvatrices pour une meilleure gestion de ces déchets», s’est réjoui le directeur de l’HOGGY.

«Je donne l’assurance que ces tehnologies seront entretenues avec rigueur et professionnalisme», a-t-il promis.

Ce centre est le fruit d’un partenariat entre le Projet de gestion des dioxines et du mercure (Progedim), du Fonds pour l’environnement mondial (FEM) et de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

«La question de la gestion des ordures biomédicales interpelle les autorités, car elles peuvent présenter des risques énormes sur l’environnement. Je salue ce partenariat, avec le ministère de l’Ecologie et de la Protection de la nature», dit le ministre.

Véritables plaies au Sénégal, les déchets hospitaliers représentent un danger permanent pour l’homme et l’environnement.

Pratiquement seules les seringues, aiguilles et autres objets piquants subissent un traitement particulier. Et souvent le tri se confond avec le stockage.

«Selon les évaluations de l’OMS, plus de 18% des déchets biomédicaux sont gérés sans méthode, exposant ainsi les agents des structures de santé, mais aussi les populations, directement ou indirectement. Le Sénégal a été choisi comme pays pilote pour l’Afrique de l’ouest. Ce partenariat va se poursuivre pour accompagner le pays dans ses politiques sanitaires», a déclaré Alimata Jeanne, représentante de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Deux autres structures au Sénégal abritent ces centres de traitement. Il s’agit du centre de santé Youssou Mbargane Diop de Rufisque et du poste de santé de Sangalkam. L’objectif du gouvernement est d’étendre ses centres dans l’ensemble du pays.

Lu par 181976 Boytown

Partagez cet Article

Dépigmentation: La pub qui dérange

Suivant »

Sénégal – Une cinéaste en croisade contre la dépigmentation

1 Commentaire

  1. 17.12.2014

    I just want to say I am just new to weblog and really savored this blog. More than likely I’m planning to bookmark your site . You definitely have tremendous posts. Thanks a bunch for revealing your blog.

Laissez un commentaire

OPINIONS

  • SENEGAL-VOTE-OPPOSITION-SALL

    Pourquoi l’annonce du référendum comme ci-après et en 2016, par le président de la République?

    Lu par 128731 Boytown « Les sénégalais seront appelés aux urnes en 2016 pour se prononcer sur la réduction ou non du mandat du président Macky Sall de ...

    Lire
  • kolda-2

    Décentralisation rationnelle et viable Oui, mais non à la prolifération des collectivités locales  sur des bases politiciennes.

    Lu par 306311 Boytown Il est indéniable et absolument vrai, que l’objectif principal et le but essentiel visé par la décentralisation, c’est parfaitement, de rapprocher l’administration le ...

    Lire
  • Greece Election

    La Gauche renait en terre Grèce !

    Lu par 310060 Boytown La belle victoire du Parti radicale de Gauche fait renaitre la Gauche en terre Grèce. La Gauche sénégalaise, africaine et de tous les ...

    Lire
  • _74753715_022143288-1

    L’Afrique devrait s’inspirer de cette riposte de la France contre le terrorisme, pour assurer aussi sa sécurité propre, mais hélas !

    Lu par 523422 Boytown « A quelque chose malheur est bon » Aujourd’hui c’est connu, l’Afrique plus que n’importe quelle partie du monde, est actuellement victime et en proie ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    11-160-x-600

    THINKTANK IPODE

    Plus

    Plus