LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 33817 Boytown3200 Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 33486 Boytown3100 Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 70077 Boytown4100 Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 173065 Boytown3100 Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 4640675_cdf3fdf8-d3fb-11e4-8b07-001517810e22-1_545x460_autocrop

    Djibril Bodian: Meilleur boulanger de Paris 2015

    Lu par 10273 Boytown62300 Du bon pain, ça fait frémir les papilles. Le grand prix de la meilleure baguette de Paris 2015 a été attribué, ce jeudi ...

    Lire
  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 100387 Boytown2100 Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 125683 Boytown4100 Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    black-couple2

    Sexualité: que faire lorsque la libido baisse?

    Lu par 630 Boytown

    À la ménopause, la libido de plusieurs femmes baisse. Selon une étude financée par une compagnie pharmaceutique, des timbres de testostérone pourraient aider ces femmes à avoir une vie sexuelle plus satisfaisante. Les résultats ont été publiés dans la dernière édition du New England Journal of Medicine. Voici ce que l’on peut lire à ce sujet sur PasseportSanté.net :

    L’essai clinique consistait à comparer, durant un an, les effets d’un timbre cutané dosé à 150 mg ou à 300 mg de testostérone à ceux d’un timbre placebo. Les 814 participantes à l’étude ont appliqué sur leur abdomen l’un de ces trois timbres, à raison de deux fois par semaine.

    Selon les résultats, les femmes qui ont reçu la dose la plus élevée de testostérone auraient eu 2,1 relations sexuelles dites satisfaisantes de plus par mois, comparativement à 0,7 dans le groupe placebo. L’accroissement de la satisfaction sexuelle n’était pas significative chez les femmes qui avaient appliqué le timbre dosé à 150 mg.

    Trouble physique ou relationnel?

    « La sexualité, ce n’est pas que de la mécanique ou de la biochimie », fait remarquer la sexologue québécoise Sylviane Larose. Les dysfonctions sexuelles féminines sont largement plus multifactorielles que celles qui touchent les hommes, insiste-t-elle. « Même si le traitement à la testostérone avait eu un effet fulgurant dans cet essai, ce qui n’est pas le cas, il faudrait tout de même se garder de négliger les aspects relationnels de la sexualité. » Il est important de faire une évaluation globale des perceptions et des croyances de la personne au sujet de la sexualité en général et de sa propre vie sexuelle en particulier, ajoute la sexologue.

    Et vous, quelle approche privilégieriez-vous en cas de baisse de libido : un traitement pharmacologique ou un suivi avec un thérapeute? Êtes-vous préoccupé en vieillissant par une éventuelle panne de désir sexuel?

    Lu par 630 Boytown

    Partagez cet Article

    Didier Drogba : “J’ai donné le sourire à Chelsea,

    Suivant »

    Emballages plastiques et bouffe : matières à s’interroger

    Laissez un commentaire