LES STATS

  • rwanda-viols-soldats-francais1

    51 500 cas d’avortements clandestins en 2012

    Lu par 33492 Boytown8310 D’après une étude menée par le Centre de recherche pour le développement humain et l’agence américaine Guttmacher institute, le Sénégal compte 51 mille ...

    Lire
  • 100_5766

    4900… C’est le nombre de décès par an au Sénégal du au cancer

    Lu par 166254 Boytown3600 Le cancer du sein est devenu plus fréquent au Sénégal. Il est suivi du cancer du col de l’utérus, du foie, de la ...

    Lire
  • 4978672-7433899

    22 % des ménages défavorisés sont sortis de la pauvreté grace a la bourse de sécurité familiale

    Lu par 202016 Boytown6100 Mme Anta Sarr, responsable de la délégation générale à la protection sociale et à la solidarité nationale (Dgpsn) a dénoncé ceux qui s’en ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    FLASHBACK

  • 6023375-8982936

    FLASHBACK: Quand l’arrogant Karim Wade écrivait une lettre ouverte aux Sénégalais.

    Lu par 23413 Boytown13110 FLASHBACK est une série d’articles et de contributions en guise de démasquer et de rappeler aux Sénégalais qui est vraiment l’escroc que certains ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    CULTURES

  • adama-amanda-ndiaye-applause

    Adama Paris étrenne sa télé… Well done sister..

    Lu par 12225 Boytown19310 Adama Ndiaye, plus connue sous le surnom d’Adama Paris, a présenté hier sa chaîne de télévision, Africa Fashion TV. Une occasion pour la ...

    Lire
  • RVExD

    Faada Freddy, le dandy conquérant

    Lu par 58424 Boytown4200 Bellevilloise, Trianon, New Morning et Cigale, l’empreinte musicale de Faada Freddy n’arrête plus de marquer un important public tous azimuts. Ses concerts affichent ...

    Lire
  • 2750E43F00000578-0-In_the_zone_Balla_Gaye_2_arrives_to_a_ritual_before_the_bout_but-a-21_1428309682742

    PANORAMA: Faut-il brûler l’arène sénégalaise ?

    Lu par 54527 Boytown25310 Dimanche 5 avril. Le pays est suspendu au combat au sommet entre Balla Gaye II et Eumeu Sène. Dans les médias, le discours, ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus
    5727575208_9251b50029

    NEXT> Takeifa

    Lu par 3716 Boytown

    En 1992, à Kaolack, au Sénégal, Jac, passionné de musique, du haut de ses 11 ans supplia son père de lui acheter une guitare. Rejoint par ses frères, Cheikh, Fallou, Ibrahima et par leur sœur Ma Keita ; ce fut le début d’une belle aventure pour une famille d’artistes au talent inné.

    Le groupe Takeifa, un jeu de mot pour famille Keita (Keita Fa), venait de naître et la fratrie parcourut bien des régions du Sénégal, au gré des affectations de leur père fonctionnaire, affinant leur art. Leur carrière professionnelle démarra en 2006 quand ils décidèrent de rejoindre la capitale du Sénégal, Dakar, déterminés à vivre leur passion, la musique. Petit à petit ils commencent à conquérir la capitale, puis le pays et se fixent comme objectif une carrière internationale. Une ambition à la mesure de leur talent.

    Leur musique, d’une beauté à couper le souffle, est une rupture de ce qui se fait le plus au Sénégal. Un pop africain mâtiné de rock avec les envolées magiques de Ma Keita, un style particulier, une présence scénique impressionnante. Après Diaspora, sorti en 2008, Takeïfa prépare son prochain album, prévu pour avril 2012, qui sera une grande fusion entre l’Afrique et le monde occidental.

    Leurs chansons, hymnes au rapprochement entre cultures, au métissage, à l’égalité, parlent de l’enfance, de la pauvreté et de l’éducation (Talibé), des superstitions (Guissané), de l’immigration, de la paix, des conflits humains mais surtout de l’espoir et de la liberté.

    Le nouvel éponyme GET FREE, de leur album, est un véritable appel à briser les barrières, au réveil du peuple noir, à un monde plus juste, plus égalitaire, au RESPECT. Respect de l’humain, des droits fondamentaux des personnes, respect et protection de la nature.

    Des musiciens hors pairs qui ont eu à séduire des plateaux partagés avec des artistes de renoms tels que Femi Kuti, Youssou Ndour, Salif Keita, Darra J Family, Emir Kusturika, Public Enemy, La Jam, Ojos de Brujo, Chambao, Macaco, El Bicho, 08001, Alpha Blondy, Bassekou Koukayate, Cheikh Lô, Tiken jah Fakoly, et beaucoup d’autres.

    Takeifa, qui continue d’amasser de l’expérience avec des participations fréquentes à des festivals en Europe et particulièrement en Espagne (WOMAD Cáceres entre autres), est le gagnant de la catégorie AFRO PEPITES du show Musique d’Afrique de l’Ouest de la 3e édition de l’AFRO PEPITES SHOW en France.

    Lu par 3716 Boytown

    Partagez cet Article

    NEXT> Adiouza

    Suivant »

    NEXT> Books

    4 Commentaires

    1. 16.04.2015

      I just want to say I am beginner to blogging and site-building and absolutely liked your blog. Probably I’m likely to bookmark your blog . You certainly have very good well written articles. Thanks a lot for revealing your web-site.

      Reply
    2. 10.04.2015

      The very core of your writing while sounding reasonable at first, did not sit very well with me after some time. Somewhere throughout the sentences you were able to make me a believer but only for a short while. I however have got a problem with your leaps in assumptions and one might do nicely to help fill in all those gaps. In the event you actually can accomplish that, I would certainly end up being impressed.

      Reply
    3. 18.12.2014

      Thank you for your blog post.Much thanks again. Really Great.

      Reply
    4. 17.12.2014

      I simply want to tell you that I’m very new to blogging and honestly loved you’re blog. Very likely I’m planning to bookmark your blog post . You certainly come with outstanding well written articles. Kudos for sharing your web page.

      Reply

    Laissez un commentaire

    Your email address will not be published. Required fields are marked *