LES STATS

  • em

    5% sur 100 demandeurs d’emplois sont qualifiés au Sénégal

    Lu par 7209 Boytown Interpellé par ailleurs sur la lancinante question du chômage des jeunes dans le pays, Mame Mbaye Niang a reconnu sans ambages que «le ...

    Lire
  • emploi-des-jeunes

    1700 SOCIETES CREEES DEPUIS AVRIL 2014 D’APRES LES AUTORITES

    Lu par 7146 Boytown Les députés ont examiné et adopté le projet de loi n°01/2015 portant réglementation du capital de la Société à responsabilité limitée (Sarl), en ...

    Lire
  • karim_wade1

    6 ans ferme, 138 milliards d’amende pour Karim Wade

    Lu par 47370 Boytown Deux années après le déclenchement des poursuites contre Karim Wade et Cie, la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a rendu son ...

    Lire
  • Bacheliers-Senegal

    50 % DES MENAGES SENEGALAIS N’ONT PAS ACCES AU PRIVE

    Lu par 150568 Boytown Une étude réalisée par la Banque mondiale a révélé qu’au Sénégal, à cause de la pauvreté, 50 % des ménages n’ont pas accès ...

    Lire
  • Plus

    Plus
    11-160-x-600

    CULTURES

  • 1926815_10152772935494211_6452030608995141838_n

    « Télé Variétés »…

    Lu par 75149 Boytown Dire que le doyen Maguette Wade, le 1er animateur qui a commencé la 1ere émission musicale sur la chaîne nationale ORTS a l’époque, ...

    Lire
  • 4725051-7058364

    Yoro Ndiaye : “Je n’ai pas choisi, c’est la musique qui est venue à moi”

    Lu par 103014 Boytown Yoro Ndiaye n’est désormais plus à présenter sur la scène musicale sénégalaise. A 40 ans, le natif de Mbacké a bien mûri depuis ...

    Lire
  • aaaliou-cisse

    Le Sénégal mise sur Aliou Cissé

    Lu par 97951 Boytown Un accord portant sur un contrat de deux ans a été trouvé entre Aliou Cissé et la Fédération sénégalaise. La nomination de l’actuel ...

    Lire
  • Plus

    Plus

    LIBRE ECHANGE

    Plus

    Plus

    Un autodidacte met au point trois solutions informatiques

    Lu par 624 Boytown

    L’autodidacte sénégalais, Pape Daouda Sall, a confié à l’APS avoir mis au point, après 27 ans de réflexion, trois solutions informatiques: un système de paiement de facture par le téléphone portable (PFTP), les services SMS /Avertissement et Zone protégée et sollicité l’aide des opérateurs de téléphonie et des autorités pour leur mise en valeur.

    Ces solutions informatiques sont déjà protégées par le Bureau sénégalais des droits d’auteur (BSDA), a indiqué Pape Daouda Sall dans un entretien, rappelant qu’il a exposé ses inventions au Salon de la recherche et des innovations au Sénégal (SARIS) qui s’est déroulé au mois de mars 2010 à Dakar.

    Le paiement de facture par le téléphone portable ‘’permet à tout un chacun, d’avoir la possibilité de passer par le téléphone portable et payer ses factures sans au préalable la nécessité de détenir un compte bancaire ou un dépôt quelconque quelque part’’, a-t-il expliqué.

    ”Le PFTP peut assurément intéresser les opérateurs de téléphonie mobile au Sénégal et dans le monde”, a dit Pape Daouda Sall qui a abandonné les études en classe de CM2.

    ‘’Le même procédé technique et commercial, qui est utilisé pour les recharges de cartes de crédits téléphoniques, peut être utilisé pour payer les factures de la SDE, de la SENELEC ou de la SONATEL’’, a-t-il expliqué.

    Selon lui, ‘’ce n’est qu’une question d’adaptation accompagnée de quelques ordonnancements pour faire fonctionner et rendre opérationnel’’ ce système qui passe aussi par un ‘’échelonnement’’ des cartes PFTP suivant les montants des factures.

    La deuxième solution informatique, mise au point par Pape Daouda Sall, est le ‘’SMS/Avertissement’’, qui est un ‘’dispositif que l’on peut ajouter aux différentes options du portable pour remplacer la boîte vocale ou lui venir en complément’’.

    ‘’Jusqu’ici, quand un usager est dans l’obligation de couper son téléphone (…) et qu’il compte s’excuser auprès des personnes qui peuvent l’appeler éventuellement, elle active sa boîte vocale et enregistre sa propre voix pour aviser ses interlocuteurs’’, a expliqué l’inventeur.

    Avec le système SMS/Avertissement, ‘’le dispositif est une boîte de SMS préconfigurée avec différentes rubriques d’excuses écrites suivies de la solution à adopter en trois choix’’, a-t-il indiqué.

    Entre autres, il y a : ‘’Je suis occupé, veuillez me rappeler plus tard, à telle heure, demain ; je suis en réunion, veuillez me rappeler plus tard, à telle heure, demain ; je suis en audience, veuillez me rappeler plus tard, à telle heure, demain’’.

    Pape Daouda Sall a en outre mis au point la solution ‘’Zone protégée’’ qui a trait au système de verrouillage du téléphone portable. Jusqu’ici, a-t-il rappelé, ‘’il y a le verrouillage standard, activé selon une programmation automatique et le verrouillage personnalisé programmé selon code personnel de l’usager et qui peut être total ou partiel’’.

    Pour parer aux inconvénients du verrouillage personnalisé, comme la difficulté d’identification du numéro en cas de perte, Pape Daouda Sall propose la ‘’Zone protégée’’ à côté de la Zone standard déjà configurée.

    Pour le mode opératoire, chacune de ces zones comportera une boîte Sms, une boîte Mms, une application vidéo, une liste d’appel, un menu photo avec un dispositif de transfert entre les deux zones, a-t-il expliqué.

    Ainsi, l’usager qui reçoit un Sms dans la zone standard peut le transférer en zone protégée pour des raisons de confidentialité. Il peut également transférer les messages, photos ou appels qu’il considère confidentiels dans la zone protégée qui aura ainsi besoin d’un verrouillage personnalisé.

    Grâce à ce système, ‘’les enfants de l’usager, ses proches (son épouse, ses amis, etc.) pourront utiliser au besoin les différentes options du menu du portable sans pour autant, par indiscrétion, accéder à ses éléments confidentiel ou privés (…)’’, selon Pape Daouda Sall.

    ‘’La personne qui ramassera le portable pourra accéder à l’annuaire du menu pour rechercher le numéro du propriétaire ou son dernier appel. Le système pourra aussi régler les problèmes qui surgissent souvent dans les couples à cause de certaines indiscrétions liées à l’utilisation du portable’’, a-t-il ajouté.

    Pape Daouda Sall a souligné avoir saisi récemment le chef de l’Etat, le Premier ministre et le Directeur de l’Agence sénégalaise pour la propriété industrielle et l’innovation technologique (ASPIT), le ministre de la Recherche, pour leur faire part de ses inventions.

    Il a sollicité leur appui pour ‘’la mise en valeur’’ de ces solutions informatiques, estimant que ‘’ce sera de la valeur ajoutée pour le Sénégal avec des retombées diplomatiques pour le Sénégal et l’Afrique’’.

    Les opérateurs de téléphonie qui seront intéressés pourront également se rapprocher de l’ASPIT pour les modalités de vente des ces solutions, a-t-il dit.

    aps

    Lu par 624 Boytown

    Partagez cet Article

    Yahya Jammeh: Tous les condamnés à mort gambiens seront exécutés en septembre’

    Suivant »

    Plus de 90 milliards toujours «planqués» au Palais. Rupture?

    2 Commentaires

    1. 18.12.2014

      Great blog article.Thanks Again. Awesome.

    2. 18.12.2014

      Very good article.Thanks Again. Will read on…

    Laissez un commentaire